ActualiteMaroc.ma

M. Sekkouri donne le coup d’envoi de la rentrée de la formation professionnelle 2022-2023



Le ministre de l’Inclusion Économique, de la Petite Entreprise, de l’Emploi et des Compétences, Younes Sekkouri a procédé, mercredi à Rabat, au lancement officiel de l’année de formation 2022-2023.

Le lancement officiel de l’année de formation 2022-2023 coïncide avec l’inauguration d’un nouveau Centre dédié à la formation dans les métiers de la maintenance et des énergies renouvelables (CFMMER) à Rabat, avec une capacité de 528 places pédagogiques qui offre des formations dans 9 filières en relation avec le secteur de la maintenance et des énergies renouvelables.

Il est prévu que l’effectif des stagiaires atteindra 662.754 au titre de l’année 2022-2023, soit une augmentation de 2% par rapport à l’année précédente, avec 408.000 places pédagogiques au niveau des établissements relevant de l’Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail (OFPPT), 139.429 pour les autres départements publics, 92.000 au niveau des établissements de la formation professionnelle privée et 15.525 bénéficiaires de la formation par apprentissage dans les centres intra-entreprise et les centres des associations.

Aussi, il est prévu que l’effectif des stagiaires inscrits en 1 ère année de formation avoisinera les 248.850 stagiaires. Le secteur de la formation professionnelle sera renforcé par la création de 38 nouveaux établissements dont 06 Cités des Métiers et des Compétences (CMC) considérées comme projets phares de la feuille de route du développement de la formation professionnelle présentée devant SM le Roi Mohammed VI, le 04 avril 2019, et des instituts à gestion déléguée créés (IGD) en partenariat avec les professionnels.

Cette année de formation sera encadrée par plus de 21.700 formateurs répartis sur plus de 2.223 Établissements de formation (dont 737 Établissements de formation publique, 1.380 établissements privés, 38 associations et 68 centres de formation par apprentissage intra-entreprise). Compte tenu de l’impact direct des internats sur la limitation de la déperdition au niveau de la formation professionnelle, ces derniers ont été renforcés cette année par la création de 09 nouveaux internats, portant le nombre total des internats à 148, abritant plus de 22.500 bénéficiaires. En outre, le ministre a visité l’Institut de Formation aux Métiers de l’Industrie de l’Automobile « IFMIA » à Kénitra, qui est un établissement de la nouvelle génération d’établissements de formation professionnelle, gérés par les professionnels dans le but d’adapter davantage la formation aux exigences du marché du travail.

Cet établissement dispose d’une capacité d’accueil de 2.500 stagiaires dans 4 filières de formation. Étant donné l’importance cruciale de la formation par apprentissage en tant que mode de formation préconisé par l’entreprise comme un espace privilégié et ouvrant de nouvelles perspectives au profit des jeunes afin de perfectionner leurs compétences.

Le ministre a également visité la Maison Familiale Rurale Beleksiri, dont la capacité d’accueil s’élève à 90 stagiaires et propose deux filières de formation dans le secteur de l’agriculture. Cette visite a pris fin au centre de la formation par apprentissage intra-entreprise « FRUIT OF THE LOOM » qui dispose d’une capacité d’accueil avoisinant les 50 stagiaires tout en proposant une filière de formation dans le secteur textile habillement. Enfin, M. Sekkouri a remercié tous les partenaires et acteurs pour les efforts déployés pour le développement de la formation professionnelle.

Il a également rendu hommage aux Directeurs, Cadres Administratifs et Formateurs pour leurs engagement dont ils font preuve vis-à-vis des stagiaires, tout en leur demandant une mobilisation et une participation continues au succès des prochaines étapes de l’année de formation.

(map 07/09/2022)

Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page