ActualiteChallenge

Maroc. Le N°2 de Masen prend les commandes du pôle « hydrogène vert » du français TotalEnergies

Directeur du développement depuis 2017 et numéro 2 de facto de l’Agence marocaine pour l’énergie durable (Masen), Tarik Hamane vient de quitter ses fonctions pour rejoindre Total Eren, la filiale dédiée aux énergies renouvelables du géant pétrolier français TotalEnergies.

C’est un secret de polichinelle dans le microcosme des énergies renouvelables : au niveau mondial, la pénurie de talents est le principal obstacle à la croissance du secteur suivi par le manque de soutien politique. Mais pour le groupe français TotalEnergies, l’acquisition de compétences de haut niveau indispensables à la concrétisation de ses ambitions dans l’hydrogène vert semble passer plutôt par le débauchage. En effet, sa filiale Total Eren vient de recruter Tarik Hamane, jusque-là Directeur du développement et numéro deux de facto de Masen. Au sein de la filiale du géant français, le Marocain développera les projets de production d’hydrogène « vert ». Le nouveau « Monsieur Hydrogène » de TotalEnergies a déjà du pain sur la planche, à commencer par le marché local où l’énergéticien Total Eren va investir 10,69 milliards de dollars, soit 100 milliards DH dans la réalisation d’un mégaprojet de production d’hydrogène et d’ammoniac verts dans la région de Guelmim-Oued Noun.

Lire aussi | Nouvelle Peugeot 308. Sa commercialisation est effective au Maroc

Il s’agit d’un projet hybride, qui va générer plus de 10 GW en associant énergie solaire et éolienne. Celui-ci a reçu, le 25 novembre 2021, le feu vert de la Commission régionale unifiée d’investissement (CRUI). Selon une source proche de cette institution chargée de statuer sur les demandes relatives aux décisions administratives et autorisations nécessaires à la réalisation des projets d’investissements, cette étape ouvre la voie à la mise en œuvre de travaux préparatoires. Des études topographiques du site d’une superficie de plus de 170 000 ha, une analyse de la ressource renouvelable et un design préliminaire ont déjà été réalisées, entre autres. La prochaine phase du processus va consister en des études techno-économiques pour le bâti, un design des infrastructures électriques et la mise en place des partenariats avec les fournisseurs.

Selon le planning du producteur Indépendant d’électricité (« IPP ») qui développe, finance, investit, construit et exploite sur le long-terme des centrales d’énergie renouvelable  à l’international, Total Eren, filiale également du groupe Eren détenue à 30 % par TotalEnergies, le projet de Guelmim-Oued Noun va entrer dans sa phase active à l’horizon 2025. Une première production est attendue d’ici 2027.

En attendant, du côté de Masen, c’est Rachid Bayed, entré à l’Agence en 2011 et directeur du pôle opérations depuis 2019, qui assure depuis le 14 juin l’intérim de Tarik Hamane. 


Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page