ActualiteMaroc.ma

Mme Benali : Le Maroc adopte une stratégie énergétique ambitieuse fondée sur les énergies renouvelables


La ministre de la Transition énergétique et du développement durable, Mme Leila Benali a souligné, jeudi à Marrakech, que le Maroc a adopté une stratégie énergétique ambitieuse fondée sur les énergies renouvelables, le développement de l’efficacité énergétique et le renforcement des capacités régionales.

« Sous l’impulsion de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, nous avons adopté une stratégie énergétique ambitieuse fondée sur les énergies renouvelables, l’efficacité énergétique et l’intégration régionale », a souligné Mme Benali dans une allocution par visioconférence lors d’une rencontre de haut niveau des régulateurs de l’énergie des pays du bassin méditerranéen, placée sous le thème : « Une régulation cohérente pour accélérer la transition énergétique à la lumière des contraintes de la sécurité d’approvisionnement ».

Cette stratégie, qui s’avère plus pertinente que jamais, est articulée autour de trois objectifs : la durabilité, la flexibilité et la compétitivité, a noté la ministre, affirmant que le Maroc a un « avantage concurrentiel indéniable » en matière de la production du kWh le plus compétitif et le plus sobre en carbone.

Mme Benali a, par ailleurs, appelé les régulateurs de l’énergie des pays du bassin méditerranéen à mettre en place une régulation cohérente pour assurer l’accélération de la transition énergétique au vu notamment des problématiques de sécurisation des approvisionnements et des objectifs cruciaux du développement durable.

Dans ce sens, elle a souligné le rôle « de plus en plus central » des régulateurs, notamment l’Association des régulateurs de l’énergie du bassin méditerranéen, qui regroupe 27 régulateurs de 22 pays de l’Union européenne, des Balkans et d’Afrique du Nord, faisant savoir que la régulation « devrait pousser à plus d’intégration et d’optimisation des marchés ».

Lors de ce conclave, les présidents des autorités de régulation de l’énergie des pays du bassin méditerranéen ont abordé plusieurs thématiques, notamment « la transition énergétique dans le bassin méditerranéen », « la sécurité d’approvisionnement dans le bassin méditerranéen » et les raisons de la flambée des prix de l’énergie et le rôle des régulateurs ».

Échangeant sur les bonnes pratiques réglementaires qui se sont avérées efficaces pour limiter l’impact de la flambée des prix de l’énergie sur les consommateurs, notamment dans un contexte marqué d’incertitudes en raison de la guerre en Ukraine, les participants ont passé en revue les mesures extraordinaires prises en réponse à une situation objectivement exceptionnelle.

Organisé pour la première fois au Maroc par l’ANRE, en partenariat avec MEDREG, cet événement de haut niveau a offert l’opportunité de rassembler plusieurs institutions marocaines et plus de 50 experts en énergie issus de plus de 20 pays du bassin Méditerranéen, afin de discuter des défis énergétiques dans le contexte des crises internationales et d’échanger sur les perspectives d’un secteur hautement stratégique.

MAP: 23/06/2022

Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page