ActualiteChallenge

Pour un nouvel ordre mondial [Par Jamal Berraoui]

L’impuissance de l’ONU devient grotesque. Elle n’a aucune prise sur le conflit Ukrainien qui entre dans son quatrième mois. Ni l’OTAN ni Moscou, n’accordent le moindre intérêt à ce que De Gaulle appelait le machin. Pourtant, ce conflit met face à face quatre des cinq membres permanents du Conseil de sécurité, ce qui disqualifie cette instance.

De même, l’ONU n’a pu freiner le bain de sang palestinien, ni le sort fait aux Rohingyas, ni la déstabilisation des pays du sahel. Il est clair que telle qu’elle existe, cette institution est incapable de remplir le rôle que lui assigne le traité de sa création.

Mais l’ambition qui a présidé à cette création est essentielle, dans un monde où les armes de destruction massive qui circulent sont en capacité d’en finir avec la vie sur notre planète. D’ailleurs, l’ONU n’a pas réussi à infléchir les politiques sur la question du réchauffement climatique, malgré les rapports alarmants du GIEC.

Lire aussi | Le Maroc, pays africain le plus attractif en 2022 (Institut Amadeus)

Cet échec est maintenant admis par tout le monde. Il faut inventer une autre vision du multilatéralisme et sortir de cet équilibre de la terreur entre blocs. C’est plus facile à dire qu’à faire parce que les nations, attachées à leur identité acceptent rarement le supranational quand il heurte leurs intérêts.

Les grandes puissances sont responsables de l’échec actuel. Les USA n’ont jamais eu besoin d’un mandat onusien pour envahir un pays étranger. Ils préfèrent la PAX Americana à un vrai processus de paix dirigé par l’ONU. Mais cette organisation est plombée par le droit de veto. Comme la majorité des conflits mettent aux prises les blocs, l’enlisement est assuré.

Lire aussi | L’inflation impacte les rapports sociaux [Par Jamal Berraoui]

L’espoir peut venir des organisations régionales qui pourraient se substituer à l’ONU pour régler les conflits. C’est un espoir tenu, mais il existe, si ces ensembles ne répètent pas les mêmes erreurs.

La guerre en Ukraine démontre l’inefficacité de l’ONU face à la démarche guerrière des blocs. Celle-ci est funeste puisqu’elle déstabilise le commerce international, menace de famine une partie du monde et a déjà détruit le territoire Ukrainien. Le futur conflit autour de Taiwan sera une catastrophe. Peut-on l’éviter ?


Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page