ActualiteTelquel

Rachid Talbi Alami qualifie les protestataires de “malades”

Se réjouissant du maintien par son parti des sièges parlementaires de Meknès et d’Al-Hoceima suite aux élections partielles organisées la semaine dernière, Rachid Talbi Alami s’est attaqué à la campagne de hashtags visant son camarade du parti et chef du gouvernement, Aziz Akhannouch.

“Ce sont des malades et que Dieu les guérisse”, a lancé, samedi, le politicien, exacerbant la colère des internautes.

En 2018, alors que les Marocains menaient une campagne de boycott visant trois sociétés, dont les stations-service Afriquia d’Aziz Akhannouch, le RNI avait adopté le même ton, tournant systématiquement au ridicule toute protestation du genre.

Alors ministre de l’Économie, Mohamed Boussaïd du RNI avait qualifié les boycotteurs de “madawikh” (“égarés”). Quelques mois plus tard, le ministre avait été limogé par le roi Mohammed VI. La décision du souverain intervenait “dans le cadre du principe de reddition des comptes”, selon un communiqué du cabinet royal.


Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page