ActualiteHespress

Revue de presse quotidienne de ce lundi 22 août

Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce lundi 22 août 2022 :

Aujourd’hui Le Maroc

C’est un signal on ne peut plus clair adressé aux indécis et autres amateurs des zones grises, le dossier du Sahara est le prisme à travers lequel le Maroc considère son environnement international, et l’aune qui mesure la sincérité des amitiés et l’efficacité des partenariats que le Royaume établit. Le discours royal adressé à la Nation à l’occasion du 69ème anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple est sans équivoque. SM le Roi a, dans ce sens, adressé un message clair à certains pays comptant parmi les partenaires, traditionnels ou nouveaux, du Maroc, et qui affichent des positions «ambiguës» au sujet de la question du Sahara marocain, pour qu’ils clarifient et revoient le fond de leur positionnement, d’une manière qui ne prête à aucune équivoque.

Le Matin

Le discours prononcé par Sa Majesté le Roi Mohammed VI à l’occasion du 69ème anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple marque encore une fois, avec « limpidité et clarté », la position « inébranlable, juste et légitime » du Roi et du peuple à propos de la marocanité du Sahara, a affirmé Ali Lahrichi, doyen de l’Institut des sciences politiques, juridiques et sociales à l’université Mundiapolis. SM le Roi Mohammed VI a souligné que grâce aux efforts et aux « grandes percées aux niveaux régional et international », la position du Maroc par rapport à sa pleine souveraineté sur ses territoires reçoit un soutien favorable de par le monde, notamment de pays influents qui, de surcroît, considèrent l’Initiative marocaine d’autonomie comme l’unique voie possible pour le règlement de ce conflit régional artificiel, indique Lahrichi dans une déclaration à la presse. L’appel royal à la création d’un mécanisme d’accompagnement des MRE, une « source de fierté » (Le Matin) L’appel de SM le Roi Mohammed VI pour l’instauration d’un mécanisme d’accompagnement des compétences et des talents marocains à l’étranger est une « source de fierté » et un soutien sans équivoque à leurs initiatives et projets, a indiqué Abdeslem El Idrissi, professeur à la City University de New York (CUNY). Commentant le discours royal à l’occasion du 69è anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple, El Idrissi s’est dit fier que SM le Roi ait salué les membres de la communauté marocaine résidant à l’étranger qui défendent avec abnégation l’intégrité territoriale du Maroc, en faisant résonner la cause nationale à toutes les tribunes qui leur sont accessibles et à la faveur des positions qu’ils occupent.

L’Economiste

Ce sont les universités qui jouent dans la première division mondiale de recherche scientifique qui arrivent à figurer dans le classement de Shanghai. Celles qui comptent des Prix Nobel, Politzer, Turing.., ou encore, des médailles Fields, et qui déboursent des montants parfois astronomiques pour la recherche. Il est donc plutôt «normal» que l’on ne retrouve aucune université marocaine dans le top 1.000 du prestigieux ranking. Cela renvoie vers un seul constat: la situation de la recherche dans les universités marocaines est plus critique qu’on ne le pensait. Comment se distinguer avec une moyenne de moins d’un demi article par enseignant-chercheur et par an? La production des universités publiques marocaines laisse clairement à désirer. Politiques publiques: une étude consacrée aux MRE (L’Économiste) Le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) vient de publier une étude dédiée aux MRE. Le document analyse le traitement réservé par le législatif à la question de la diaspora marocaine. L’enquête aborde le bilan du Parlement et de l’action gouvernementale au service de cette couche de la population, mais propose également bon nombre de pistes d’améliorations prenant la forme d’une cinquantaine de remarques distinctes. Une étude qui fait notamment ressortir plusieurs carences concernant l’intérêt du Parlement à l’égard des MRE, mais aussi des divergences entre les directives reçues et les résultats sur le terrain. Discours royal: Sahara, ultime baromètre d’amitié pour le Maroc (L’Opinion) A l’occasion du 69ème anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple, SM le Roi Mohammed VI a adressé un discours à la Nation dans lequel le Souverain a appelé à améliorer l’intégration des MRE, tout en faisant passer un message clair au sujet de la cause nationale: « Le dossier du Sahara est le prisme à travers lequel le Maroc considère son environnement international ». Le message royal est clair. Le Royaume n’accepte plus l’ambiguïté et le double discours des pays souhaitant devenir ou rester partenaires du Maroc. Ceci dit, les futurs partenariats économiques seront conditionnés par leur positionnement sur l’affaire du Sahara. Un tournant décisif dans la doctrine de la diplomatie marocaine qui ne cesse d’accumuler les victoires au niveau international.

Les Inspirations Éco

Les prix des manuels scolaires demeurent inchangés pour la rentrée scolaire 2022-2023, a indiqué le ministère de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports. Le ministère de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports et le ministère de l’Économie et des Finances ont pris une décision conjointe stipulant la mise en place d’un mécanisme de soutien aux éditeurs de manuels scolaires, et ce après une série de consultations avec le Comité interministériel des prix, a souligné le ministère dans un communiqué. Aéroports: plus de 9,8 millions de passagers à fin juillet 2022.

Al Bayane

La Révolution du Roi et du Peuple est une épopée riche en enseignements qu’il faut retenir pour éclairer l’esprit des jeunes et des nouvelles générations dans le présent et dans l’avenir, a indiqué, à Rabat, le Haut-commissaire aux anciens résistants et anciens membres de l’armée de libération, Mustapha El Ktiri. S’exprimant lors d’une cérémonie organisée par le Haut-commissariat aux anciens résistants et anciens membres de l’armée de libération, à l’occasion du 69ème anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple, El Ktiri a assuré qu’ »il est de notre responsabilité de transmettre les enseignements tirés de cet anniversaire aux générations d’aujourd’hui et de demain pour renforcer l’esprit de patriotisme et le sentiment de fierté de l’identité marocaine », ajoutant que l’objectif est que cette glorieuse épopée demeure renouvelée et transmise de génération en génération pour continuer sur les voies de l’édification, de la croissance et du progrès dans le but d’atteindre un développement durable et inclusif.

Quelque 81% des Marocains considèrent que la formation des jeunes doit être érigée en priorité par les programmes publics, selon un sondage lancé par le Conseil économique, social et environnemental (CESE) sur sa plateforme « ouchariko.ma ». Le sondage confirme la primauté des questions de la formation (80,78%) et de l’insertion des jeunes dans le marché du travail (76,62%), lesquelles doivent être érigées, selon les participants au sondage, en priorité par les programmes publics. Il n’en demeure pas moins que les thèmes de la culture (50%), du sport et des loisirs (48,37%) et de la santé (45,37%) occupent aussi une importance primordiale que ces programmes doivent davantage considérer, indique la même source.

Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page