ActualiteChallenge

Royaume-Uni. Liz Truss élue Première ministre

Liz Truss a été élue, lundi par les conservateurs britanniques, Première ministre. Elle succède ainsi à Boris Johnson, a annoncé ce jour même le parti majoritaire au Royaume-Uni.

Sans surprise, la ministre des Affaires étrangères de 47 ans s’impose largement (57%) face à son ancien collègue des Finances Rishi Sunak (43%), selon les résultats annoncés par Graham Brady, responsable de l’organisation du scrutin interne déclenché par la démission, début juillet, de Boris Johnson.

Liz Truss, qui sera la troisième femme à diriger le gouvernement britannique, après Margaret Thatcher et Theresa May, a promis un « plan audacieux » pour baisser les impôts et augmenter la croissance, en pleine crise du coût de la vie. « Je mettrai en œuvre un plan audacieux pour réduire nos impôts et accélérer la croissance de notre économie », a-t-elle déclaré après l’annonce de sa victoire, promettant également de s’attaquer à l’explosion des prix de l’énergie pour les ménages et aux problèmes de « long terme » concernant les approvisionnements en énergie.

Lire aussi | OCP. Le chiffre d’affaires en hausse de 72% au terme du 1er semestre 2022

Avec une inflation de 10,1% l’an, soit son plus haut depuis 40 ans, qui pourrait, selon Goldman Sachs, flamber à 22% si les prix du gaz restent aussi élevés, le pouvoir d’achat s’annonce comme le dossier brûlant de celle qui va succéder à Boris Johnson à Downing Street. La facture pour un foyer moyen va augmenter de 80% à partir d’octobre, à 3.549 livres, et devrait encore largement monter d’ici au printemps. Plusieurs études avertissent d’une « catastrophe humanitaire majeure » si les Britanniques ne peuvent se chauffer convenablement cet hiver.

Lire aussi | MEDZ étoffe son offre

Liz Truss, ministre des Affaires étrangères du gouvernement de Boris Johnson, a prôné pendant toute la campagne des baisses d’impôts plutôt que des aides directes, qu’elle a régulièrement qualifiées de « pansements ». Face à la colère populaire, sans oublier les critiques d’économistes qui estiment que les baisses d’impôts n’auront aucun impact sur les ménages à bas revenus, elle promet désormais des aides immédiates.


Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page