ActualiteMaroc.ma

Tanzanie: remise des prix de la 3ème édition du concours coranique de la Fondation Mohammed VI des Ouléma africains


La finale de la 3ème édition du Concours de la Fondation Mohammed VI des Ouléma Africains de mémorisation, de récitation et de psalmodie du Saint Coran a pris fin, dimanche à Dar Es Salam en Tanzanie, avec la remise des prix.

Ainsi, dans la catégorie mémorisation de l’intégralité du Saint Coran avec la récitation selon la lecture Warch, le Nigérian Katibi Mortada Olatji s’est attribué le premier prix, suivi du Somalien Abdennasser Hassan Ibrahim et du Mauritanien Khatri Dakhi.

Dans la catégorie mémorisation de l’intégralité avec la récitation selon les autres lectures, la première place est revenue à Obaid Allah Abu Bakar du Niger, suivi du Gambien Ahmed Ibrahim Tiam, tandis que la Tanzanienne Sayma Hassan Souleimani a remporté le 3ème prix.

Dans la catégorie psalmodie (Tajwid) avec mémorisation d’au moins 5 Hizbs, le Tanzanien Ahmed Salim Mkoia a remporté le 1er prix, tandis que la 2ème place est revenue à Omar Ahmed Touré de Guinée-Conakry. Le 3ème prix de cette catégorie a été attribué à Abdessamii Abderrahman Houssein de Somalie.

La Fondation Mohammed VI des Ouléma Africains a, en outre, tenu à rendre hommage aux plus jeunes participants, à savoir Abdellah Fadel Jalou (9 ans) de Sierra Leone et la kényane Jowairia Habibo-Rahman (10 ans). La Fondation a également rendu hommage aux plus jeunes mémorisateurs en Tanzanie en l’occurrence Abdulmalik Ramadan Souleiman et Hijra Taher Ali.

De même, un hommage a été rendu à deux personnalités éminentes de Tanzanie Cheikh Adam Ahmed Abdullah et le déclamateur Mohamed Nacer Imran.

La cérémonie de clôture du concours organisé du 11 au 14 août à la Mosquée Mohammed VI à Dar Es Salaam, a été marquée par la présence notamment du Premier ministre tanzanien, Kassim Majaliwa, du président de la section de la Fondation en Tanzanie, le Mufti du pays, Aboubakary Zubeiry bin Ally et de l’ambassadeur du Maroc en Tanzanie Zakaria El Goumiri. Ont également pris part à cette cérémonie, le Secrétaire général du Conseil de la communauté marocaine à l’étranger, Abdellah Boussouf, le directeur de la Bibliothèque nationale, Mohamed El Ferrane, les présidents et membres des sections de la Fondation, représentant 34 pays africains, ainsi que des personnalités religieuses et diplomatiques. Les 86 participants à la compétition, ont également bénéficié d’un atelier sur l’écriture calligraphique du Saint Coran, encadré par des calligraphes et des experts en matière de vérification et d’authentification.

MAP: 14/08/2022

Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page