ActualiteTelquel

tour d’horizon des réactions des médias algériens

Le média algérien TSA met en garde quant à cette main tendue du roi, des “propos mielleux” qui “risquent d’être accueillis avec prudence, voire avec une certaine indifférence à Alger où, d’expérience, on sait que les belles paroles du roi du Maroc peuvent être suivies d’actes très hostiles”.

“Une déclaration suffira-t-elle pour éteindre l’incendie ?”

Le même média revient également sur le contexte dans lequel le discours a été prononcé, indiquant que cette nouvelle main tendue intervient dans un contexte en proie à encore plus de tensions que celui qui a entouré la précédente, il y a près d’un an.

Ainsi selon TSA, des “actes hostiles” suivant la main tendue de 2021 auraient poussé l’Algérie à répondre par des “mesures fermes”, notamment la rupture des relations diplomatiques entre les deux pays, la fermeture de l’espace aérien algérien aux avions marocains et la fermeture du gazoduc Maghreb-Europe (GME) qui la relie à l’Espagne et au Portugal via le Maroc.

Du côté d’Algériepart, on évoque également la “main tendue”, à travers cet appel du roi Mohammed VI, au rétablissement des relations diplomatiques entre les deux pays. Soulignant que “la situation entre le Maroc et l’Algérie n’a cessé de se dégrader depuis fin 2020”, le média rappelle que les réactions d’Alger s’expliquaient par “la poursuite des provocations et des pratiques hostiles de la part du Maroc”, insistant sur le fait que la nature de ces “provocations” n’a jamais été précisée.

Le matin d’Algérie rappelle pour sa part que le roi a multiplié les appels, s’adressant aux voisins de l’est. Des appels “restés au mieux sans réponse, au pire traités avec des réponses comminatoires”. Le média s’interroge également sur l’impact de ce nouvel appel : “Une déclaration suffira-t-elle pour éteindre l’incendie ?”

Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page