ActualiteLe Site Info

une députée PJDiste interpelle le gouvernement

Touria Afif, membre du groupe parlementaire du Parti de la Justice et du Développement (PJD), à la Chambre des Représentants, a alerté sur la recrudescence alarmante du nombre de divorces au Maroc, menaçant grandement « la cohésion sociale ».

La députée du parti islamiste a donc demandé à ce que le ministère de tutelle intervienne, afin de prendre les mesures adéquates et urgentes, dans l’objectif de faire face à ce phénomène de divorces et de protéger, ainsi, aussi bien la famille que la société.

Aussi, Touria Afif a-t-elle adressé une question écrite à la ministre de la Solidarité, de l »Insertion sociale et de la Famille, Aouatif Hayar, où elle a qualifié ce phénomène récurrent du nombre de divorces, au Maroc, de fait « alarmant, aux incidences sociétales dangereuses ».

« La réalité vécue connaît un phénomène inquiétant et dangereux, concernant les divorces, dont la revue en hausse du pourcentage augmente chaque année davantage », a écrit la députée PJDiste. Ce qui, selon elle, démontre le degré des situations de discordes et de mésententes au sein de la société et tout ce qui s’en suit  comme répercussions désastreuses sociétales, psychiques et économiques, menaçant les préceptes et l’acceptation de ce que devraient être la famille et la société.

De même que Touria Afif a considéré que la cohésion sociale est le fondement essentiel à même de garantir la force de la société, dont  la sauvegarde du mariage légitime, renforcé par le respect mutuel des droits et devoirs conjugaux et familiaux, et affermi par les valeurs d’entraide et d’amour.

Pour ce faire, Touria Afif a appelé à la création d’un cadre de coordination sérieux et efficace de lutte contre le phénomène des divorces et ce, entre les différentes parties prenantes, particulièrement la famille, l’école, les médias, la société civile, ainsi que les personnes « qui ont la charge de la chose religieuse ».

L.A.


Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page