ActualiteLe360

Union européenne: les Marocains au deuxième rang des bénéficiaires de titres de séjour

Kiosque360. Les Marocains sont la deuxième communauté extra-européenne a obtenir le plus grand nombre de titres de séjour, avec plus 150.000 documents dont la moitié délivrée en Espagne. Un Marocain sur six a pu bénéficier du regroupement familial. Les détails dans cette revue de presse tirée du quotidien Al Ahdath Al Maghribia.

Les Marocains sont la deuxième communauté étrangère à avoir obtenu le plus de titres de séjour dans les différents pays membres de l’Union européenne. Avec plus de 150.000 titres de séjour délivrés par les pays de l’Union dont ils ont bénéficié, les Marocains se situent juste derrière les Ukrainiens, affirme le quotidien Al Ahdath Al Maghribia, dans son édition du jeudi 18 août, reprenant des statistiques officielles publiées récemment par l’UE. Ces chiffres qui portent sur l’année 2021, indiquent que Les 27 ont délivré près de trois millions de titres de séjour, soit une hausse de 5% par rapport à l’année d’avant.

 

Les mêmes statistiques font ressortir que sur les 150.100 documents officiels délivrés aux Marocains, 59% ont été délivrés pour des raisons familiales. En d’autres termes, un Marocains sur six a pu bénéficier de la procédure du regroupement familial pour régulariser sa situation en Europe. Un peu plus d’un Marocain sur dix, soit 13%, ont obtenu des titres de séjour pour les études, 19% pour des buts liés à l’emploi et 9% pour d’autres raisons.

 

C’est en Espagne que les Marocains ont demandé et obtenu le plus grand nombre de titres de séjour. La moitié, soit 50%, des documents délivrés aux Marocains l’ont été, en effet, en Espagne, soit exactement 75.050 titres de séjour, précise le quotidien. La France arrive en deuxième rang, et de loin, avec seulement 35.233 titres de séjours accordés au Marocains. La Belgique, quant à elle, n’a délivré que 6.223 titres de séjour.

 

Avec les 23.766 documents délivrés au titre de la même année en Italie, les Marocains occupent désormais le rang de la deuxième communauté non issue de l’UE dans ce pays. En Espagne, les Marocains restent, par contre, la première communauté extra-européenne légalement installée dans le pays, avec un taux de 16%, soit environ 880.000 individus.

 

Dans son analyse de ces statistiques européennes, le quotidien souligne que par pays ayant fourni le plus de titres de séjour, la Pologne figure au premier rang avec 967.300 permis de séjour octroyés en 2021, soit un tiers du total. Elle est suivie par l’Espagne avec 371.800 ou 13% et la France avec 285.200 ou 10%. Par ailleurs, l’Italie a connu la progression la plus importante, passant de 105.700 en 2020 à 274.100 octrois de permis en 2021, soit une évolution de 159%. Derrière elle, figure la Finlande qui, avec une hausse de 132%, est passée de 24.800 en 2020 à 57.300 en 2021. La Pologne est troisième, avec une augmentation de 62%, passant de 598.000 en 2020 à 967.300 en 2021.

 

A l’inverse, trois pays ont abaissé la délivrance de permis de séjour en 2021 par rapport à 2020. Il s’agit de l’Allemagne avec une baisse de 41%, passant ainsi de 312.000 en 2020 à 185.200 en 2021, de la Lituanie avec -7%, soit 22.500 en 2020 à 21.000 en 2021, et de la Croatie (-4%).

 

Comme précisé plus haut, ce sont les Ukrainiens qui se sont vu délivrer le plus grand nombre de permis de séjour, avec 875.800, dont 730.470 (83%)  de la part de la Pologne. Les ressortissants biélorusses sont les troisièmes, juste derrière les Marocains, en totalisant 149.000 titres de séjour. Ils sont suivis par les Indiens au quatrième rang avec 110.600, les Russes s’affichent au cinquième rang avec 86.800 titres de séjour.

Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page