Art & CultureMaroc Diplomatique

18 MDH pour soutenir les professionnels de l’artisanat

Une enveloppe de 18 millions de dirhams (MDH) est consacrée au soutien des professionnels du secteur de l’artisanat dans la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, conformément à une convention de partenariat signée entre la Fondation Mohammed V pour la solidarité et le Conseil de la région.

Cette convention, à laquelle participe le ministère du Tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire ainsi que la Maison de l’artisan et l’Office du développement de la coopération, a pour objectif de valoriser et développer les produits artisanaux dans la région, accompagner leur commercialisation et garantir l’accès aux marchés structurés au niveau régional, national et international.

S’étendant sur la période 2023 à 2025 à travers un projet de relance de l’artisanat et des professionnels de ce secteur, surtout après la conjoncture difficile liée au Covid-19, la convention doit permettre d’assurer la continuité des activités économiques des artisans, créer des opportunités d’emploi et améliorer les conditions de vie des bénéficiaires du programme.

→ Lire aussi : Tourisme : déclic et performances, selon la ministre du Tourisme

Cette enveloppe sera mobilisée à parts égales entre la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima et la Fondation Mohammed V pour la solidarité à raison de 6 MDH chaque année, et les bénéficiaires seront sélectionnés sur la base de critères définis, notamment la situation sociale du porteur de projet, les capacités entrepreneuriales, l’expérience et la viabilité technique, commerciale, économique et financière du projet.

Cette initiative cible essentiellement les acteurs du secteur de l’artisanat artistique et productif, notamment les coopératives actives qui disposent de capacités de croissance, les très petites entreprises travaillant dans le secteur informel, les auto-entrepreneurs et les jeunes porteurs d’idées de projets innovants, générateurs de revenus et réalisables.

Le projet s’articule autour de trois axes, le premier relatif au soutien à la production, l’achat des équipements nécessaires, la structuration et l’organisation des professionnels, le renforcement de leurs capacités de production et d’entreprenariat, la formation et l’accompagnement dans les domaines techniques relatifs aux métiers.

Le deuxième axe se focalise sur le soutien de la commercialisation en garantissant l’accès aux marchés et espaces d’exposition, tandis que le troisième axe porte sur le soutien à l’accès au financement.

Avec MAP

Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page