Art & CultureMaroc Diplomatique

annonce de la création d’une société maroco-sénégalaise de production et de distribution de films africains

Le producteur de film, Hassan Chaoui, a annoncé, jeudi à Dakar, la création par des opérateurs privés d’une nouvelle société maroco-sénégalaise pour la production et la diffusion de films particulièrement africains.

L’annonce de ce projet a été faite par M. Chaoui dans une déclaration à la MAP à l’occasion de la 3-ème édition du Festival de cinéma  »Les Téranga », qui se déroule à Dakar du 29 juin au 2 juillet, avec le Maroc comme pays pour invité d’honneur et auquel participe une forte délégation de professionnels marocains et du Centre cinématographique marocain (CCM).

M. Chaoui, qui participe à la compétition de ce Festival avec le film « Les Portes du Ciel », réalisé par Morad El Khaoudi, a fait état de l’existence d’un « potentiel » en Afrique en matière de production, invitant tous les opérateurs du secteur et les investisseurs à « découvrir ce monde d’industrie qui peut être très intéressant ».

Il s’agit d’ »une véritable industrie, d’un domaine qui n’a pas de frontières, comme le sport », a-t-il déclaré tout en se félicitant de la tenue au Sénégal de ce festival du cinéma, « une manifestation extraordinaire », qui doit être tenue dans tous les pays africains, où il existe « un potentiel et des infrastructures extraordinaires et aussi de l’énergie humaine ».

Tenue sous le thème  »Prendre sa place de femme par le cinéma », la rencontre cinématographique est organisée par l’association « Cinéma 221 » en collaboration avec le Grand Théâtre national de Dakar et d’autres partenaires.

→ Lire aussi : Culture et cinéma en débat au Festival international du film de Dakhla

Plusieurs films marocains prennent part à toutes les compétitions de cette 3-ème édition de « Les Téranga »: le film documentaire, le film Long métrage de fiction et celle du Court métrage.

Parmi les films en lice pour la compétition du festival figurent le long métrage de fiction « Annato » de la réalisatrice, Fatima Boubakdy, « Indigo » de Selma Bergach, « Thender Threads » de Ouijdane Khallid, « Les Portes du Ciel » de Hassan Chaoui et le long métrage documentaire  »Femmes suspendues » de la réalisatrice Merième Addou.

Lors de leur séjour à Dakar, les professionnels marocains auront des échanges avec leurs homologues sénégalais sur les moyens de promouvoir davantage la coopération bilatérale dans le domaine.

Ne de l’initiative de l’association « Cine ma 221 » dont les membres fondateurs sont des professionnels du cine ma se ne galais, « Les Téranga » re compense les talents du continent et de la diaspora. Cet e ve nement qui est aussi un outil d’inte gration africaine, de promotion de la destination Se ne gal et de professionnalisation du secteur, veut figurer parmi les rencontres majeures du continent, selon les organisateurs.

La manifestation sera sanctionnée par la remise du Grand Prix du Chef de l’Etat et d’autres prix dans différentes catégories.

Avec MAP

Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page