Art & CultureLe Site Info

Fado Festival revient pour la 5ème année au Maroc

Sous le thème « Le Fado et la Mer », Fado Festival revient pour la 5ème année au Maroc pour offrir une série de concerts à Rabat et à Casablanca, une exposition, une projection ainsi qu’une conférence.

Vitrine du Fado à l’international, Fado festival est un événement itinérant qui a lieu dans 17 grandes villes d’Europe, d’Afrique, d’Amérique latine et d’Asie ; Le Festival complète 12 éditions en 2022 depuis son début à Madrid ; Au Maroc, Fado Festival sera organisé pour la 5ème année consécutive.

L’événement a pour objectif de promouvoir la langue, la culture et la marque portugaise à l’étranger avec l’un des principaux emblèmes du pays : le fado, patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO. Le festival contribue également à mettre en avant les chanteurs du Fado sur la scène musicale internationale.

Pour sa 5ème édition au Maroc, Fado Festival aura pour thématique « Le Fado et la Mer ». Complainte nostalgique par excellence, le fado reflète magnifiquement l’âme d’un peuple qui a longtemps vécu au rythme des voyages en mer. Le Fado est né d’un mélange d’influences qui ne pouvait se produire que dans une ville portuaire, comme Lisbonne.
Berceau du Fado, creuset de cultures depuis que les Portugais ont pris la mer, Lisbonne a été la porte d’entrée des sonorités africaines et brésiliennes, qui ont donné à sa chanson un son et un rythme uniques, qui outre-mer se sont révélés au monde entier.

Au Théâtre National Mohammed V de Rabat et au Studio des Arts Vivants à Casablanca, le public aura rendez-vous avec des artistes représentant la nouvelle génération du Fado : Joana Amendoeira (Mardi 20/09 à Rabat et jeudi 22/09 à Casa), ainsi que le duo composé du chanteur Camané et du pianiste et compositeur Mário Laginha (Vendredi 23/09 à Casa)

Une des grandes voix du fado actuel, Joana Amendoeira a longtemps été considérée comme la fadiste portugaise la plus précoce et la plus prometteuse de sa génération. À l’âge de onze ans, en 1995, elle gagne le premier prix de l’interprétation féminine à la grande nuit du fado de Porto. C’est en 1998 qu’elle s’exporte pour la première fois à l’étranger dans le cadre des journées portugaises de Budapest. Dès 2000, elle se produit régulièrement avec le Club De Fado, l’un des plus prestigieux clubs de Lisbonne. En 2002, elle fait une apparition remarquée sur le disque hommage à Moniz Pereira, produit par Universal Music. C’est suite à la sortie de son troisième album éponyme que Joana Amendoeira visite l’Europe : Hollande, France, Espagne et Autriche. Dès lors, diverses collaborations voient le jour et la chanteuse reçoit de nombreuses récompenses.

Joana c’est une voix, celle d’un pays, celle d’une nation qui la suit et la soutient depuis toujours. Une voix qui sait transmettre toute l’émotion et la chaleur d’une culture.

Quant à Camané, précurseur de la nouvelle génération de chanteurs masculins de fado ; et Mário Laginha ; pianiste et compositeur portugais de référence ; ce sont deux talentueux artistes profondément lisboètes et s’identifiant sans équivoque à leur ville. Ils viendront présenter leur nouvelle collaboration « Aqui está-se sossegado » (Ici c’est calme). Un opus conçu de toutes pièces pour donner le parfait éclat à une voix et un piano qui se révèlent très complices.

En plus des trois concerts, et dans le but de mettre en avant les multiples facettes de la culture portugaise et du Fado, le festival organisera en parallèle trois activités gratuites au Studio des Arts Vivants à Casablanca :

  • Une projection du long-métrage « Fado, História de uma Cantadeira » (1948), du réalisateur portugais Perdigão Queiroga ;

Le film raconte l’histoire du parcours d’une humble chanteuse de fado dont le petit ami, un menuisier, est son guitariste. Elle devient célèbre, riche et quitte son quartier. Quand il part, elle revient, et ils se réconcilient. L’intrigue sentimentale, l’excellent montage et les fados chantés par la légendaire chanteuse Amália Rodrigues ont fait de ce film l’un des plus grands succès du box-office au Portugal.

  • Une conférence sous la thématique « Le Fado et la Mer », animée par le chanteur Rodrigo Costa Félix.

Outre des concerts et des tournées au Portugal et à l’étranger, la vaste expérience et la connaissance approfondie de l’univers du fado ont permis à Rodrigo Costa Félix d’animer plusieurs ateliers et conférences sur le fado dans des universités, des écoles et des festivals.

  • Une exposition représentative du Fado réalisée par le Musée du Fado et l’EGEAC (Société de gestion d’équipements et d’animation culturelle portugaise)

PROGRAMME

MARDI 20 SEPTEMBRE – Théâtre National Mohammed V – Rabat

20H00 –         Concert de Joana Amendoeira

JEUDI 22 SEPTEMBRE – Studio des Arts Vivants – Casablanca   

Exposition « Le Fado et la Mer »

18H00 –         CINEMA : « Fado, História de uma Cantadeira »

Long-métrage de Perdigão Queiroga

20H00 –         Concert de Joana Amendoeira

VENDREDI 23 SEPTEMBRE – Studio des Arts Vivants – Casablanca       

Exposition « Le Fado et la Mer »

19H00 –         CONFERENCE : « Le Fado et la Mer », par Rodrigo Costa Félix

20H00 –         Concert de Camané et Mário Laginha



Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page