Art & CultureMaroc Diplomatique

Instauration d’une nouvelle station culturelle à Tanger

Le musée Dar Niaba-Maison d’Artiste, situé dans la médina de Tanger, à été inauguré vendredi afin de mettre à la disposition des jeunes et des artistes un lieu ouvert de création, d’échange et d’apprentissage.

La cérémonie d’inauguration de ce musée, situé au bâtiment de l’ancienne Dar Niaba de la médina de Tanger, s’est déroulée en présence notamment du wali de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Mohamed Mhidia, du président du Conseil régional, Omar Moro, du directeur général de l’Agence pour la promotion et le développement du Nord (APDN), Mounir El Bouyoussfi, de cadres de la Fondation nationale des musées, d’élus, de représentants du département de la Culture et d’acteurs de la société civile.

Cet établissement culturel et artistique est situé au bâtiment de l’ancienne Dar Niaba de la médina de Tanger, restaurée dans le cadre du Programme de réhabilitation et de valorisation de la médina de Tanger, initié par SM le Roi Mohammed VI.

Lire aussi: Musées: la FNM a lancé mercredi une enquête de satisfaction

La réalisation de ce projet a été assurée par l’APDN en partenariat avec la wilaya de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima et le ministère de la Jeunesse, de la culture et de la communication.

La réhabilitation de bâtiment a nécessité la mobilisation d’un montant global de 14 millions de dirhams (MDH) pour la rénovation du bâti à l’identique et des travaux de scénographie.

La nouvelle configuration de Dar Niaba-Maison d’Artiste, dont la gestion sera déléguée à la Fondation nationale des musées, offre un espace culturel, sur une superficie totale de 1.841 m², abritant notamment une salle polyvalente, des salles d’expositions, des ateliers de peinture, de photographie, de traitement d’œuvres, de sculpture et de céramique outre des espaces annexes.

A signaler que la réalisation de ce projet fait partie de l’axe « Réhabilitation et mise à niveau du patrimoine » du Programme de réhabilitation et de valorisation de la médina de Tanger, dont l’objectif est de faire revivre 13 espaces historiques à travers la création d’espaces culturels accessibles à la population tangéroise et aux visiteurs de la médina.

Dans une déclaration à la MAP à cette occasion, le directeur du Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain, Abdelaziz El Idrissi, a souligné que ce monument historique, transformé en un musée à part entière, permettra aux habitants et aux visiteurs de Tanger de connaitre une part importante de l’histoire du Maroc et de la mémoire de la ville, et de prendre la mesure des rôles joués par la Cité du Détroit dans différentes phases de l’histoire du Royaume.

Le musée documente particulièrement une partie de l’histoire diplomatique du Maroc depuis le 18ème siècle, a-t-il relevé, notant que cet établissement compte aussi des oeuvres d’art d’artistes de renom qui ont puisé leur inspiration du Maroc, en plus d’un ensemble de documents témoignant de faits historiques survenus à Tanger depuis l’époque du sultan Moulay Slimane.

Le musée a également réuni plusieurs collections privées, ainsi que des œuvres d’art de la famille “Fuentes”, de Dar El Ghazi et de Bank Al-Maghrib, dans le but de mettre en place une scénographie muséale complète, a-t-il ajouté.

“Dar Niaba”, qui a abrité la signature de plusieurs conventions et accords durant différentes époques historiques, occupe une place de choix dans la mémoire administrative et diplomatique du Maroc.

Construit à l’époque du sultan Moulay Abderrahmane, le bâtiment est devenu le siège de l’administration du naib (représentant) du sultan à Tanger, trait d’union entre l’Etat marocain et les représentations diplomatiques étrangères avant l’indépendance.

Avec MAP

Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page