Art & CultureMaroc Diplomatique

la diversité artistique du Maroc envoûte les visiteurs de la fête de l’Humanité

A la Fête de l’Humanité, l’espace marocain, initié par le Collectif « Maroc Festivals », a envoûté, samedi, les visiteurs du plus grand festival populaire de France avec les différents styles de musique présentés, notamment hassani, gnaoui et chaâbi, dans un cadre convivial et chaleureux.

Venu en masse assister aux prestations et « shows » des artistes marocains, le public a été particulièrement fasciné par les styles musicaux, les tonalités variées et les voix envoûtantes des artistes et chanteurs marocains.

Doigt de feu de la musique hassanie marocaine, le guitariste et chanteur « Doueh » a été choisi lors de cette fête multiculturelle pour représenter la richesse de la culture hassanie. « C’est l’un des guitaristes les plus doués de la scène musicale du Sahara marocain », a déclaré à la MAP Youssef Kamal, fondateur du Collectif « Maroc-Festivals ».

« Fidèle à la fête, Doueh offre au public cette année son nouvel opus solo alternant guitare et tidinit”, a-t-il ajouté.

→ Lire aussi:  Le 6ème festival Land Art Tanger-Tétouan-Al Hoceima, à partir du 23 septembre

Les visiteurs ont été aussi éblouis par la prestation poétique du duo « Aziz Sahmaoui et Eric Longsworth », qui a présenté en exclusivité un show-case de son nouveau projet “Il fera beau demain matin jusqu’à midi”, dont la sortie est prévue pour fin octobre 2022.

“C’est une joie d’être ici en tant que Marocain pour représenter mon pays dans cet événement grandiose”, a dit Sahmaoui à la MAP, faisant observer que l’espace marocain à la fête connaît un succès incroyable avec un afflux important”.

Ce festival, a-t-il poursuivi, offre aussi l’occasion au rapprochement de différentes cultures, permettant ainsi « d’égayer et adoucir » les esprits.

Cette participation artistique du Maroc à la fête de “l’Huma”, événement culturel le plus populaire de l’Hexagone, a été aussi l’occasion de célébrer comme, il se doit, une autre partie du patrimoine artistique marocain authentique, notamment le chaâbi, avec la chanteuse Maha Zeraouti et son orchestre, qui ont enflammé la scène pour le bonheur de l’assistance, et la Dakka Marrakchia, qui a également ambiancé la place.

L’espace marocain, qui s’étend sur plus de 100 m2, abrite une scène semi-acoustique qui offre une quinzaine de concerts d’artistes marocains tout au long des trois jours.

En 9 éditions, Maroc-Festivals a présenté 25 artistes marocains sur son espace et 3 dans la programmation officielle sur la grande scène du festival, une première depuis la création de la Fête de l’Humanité.

Événement à la fois politique et multiculturel, la Fête de l’Humanité est un rendez-vous annuel de solidarité, qui mêle, trois jours durant, concerts, débats, animations culturelles, expositions et rencontres avec des exposants du monde entier.

Ouverte vendredi, la fête qui prend fin ce dimanche en fin de journée, devrait attirer cette année quelque 600.000 visiteurs, à raison d’une moyenne de 200.000 par jour, selon les organisateurs.

Avec MAP

Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page