Art & CultureMaroc Diplomatique

Le 6ème festival Land Art Tanger-Tétouan-Al Hoceima, à partir du 23 septembre

La 6è édition du festival Land Art Tanger-Tétouan-Al Hoceima (FLATTA) sera organisée, à partir du 23 septembre, à l’initiative de l’association ZANKA90 pour la culture et ces partenaires.

Cet événement, qui s’invitera cette année à la province d’Al Hoceima, a pour objectifs de valoriser la création artistique Land Art, proposer au plus grand nombre des expositions gratuites en forêt et de favoriser la création Land Art comme outil d’expression culturel respectueux des espaces naturels et de l’environnement, indique un communiqué des organisateurs.

Par principe avec le Land Art, les installations réalisées par les Artistes plasticiens ou les enfants lors des ateliers pédagogiques, évoluent avec le temps jusqu’à leur biodégradation ou leur érosion. « Le land Art s’inscrit dans une temporalité, interrogeant notre relation à l’éphémère, à la durabilité, à la fragilité et à la force de Mère Nature », a précisé la même source, notant que le Land Art a permis, à travers le monde, de développer la créativité, favorise l’observation de l’environnement, la compréhension du monde végétal, minéral ou animal et ainsi apprendre à respecter les richesses que la nature nous offre.

Ce festival, organisé en partenariat avec le ministère de la Jeunesse, de la culture et de la communication, la Fondation AFAC, la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, l’Ambassade de l’Espagne au Maroc, l’Institut italien de la culture à Rabat et la préfecture de M’diq-Fnideq, vise à créer des nouveaux espaces d’expression pour les artistes au Maroc et partager des expériences avec des plasticiens étrangers spécialisés land art, développer la créativité et favoriser l’observation de l’environnement pour apprendre à respecter les richesses de la nature dans la région TTA, en plus d’aller au plus proche du public afin de favoriser l’échange, le partage et la découverte des arts plastiques.

Lire aussi: Paolo Sorrentino, président du jury de la 19 édition du festival international du film de Marrakech

Il ambitionne également de fédérer les associations afin de développer l’éducation indispensable au respect de l’environnement et de l’espace publique, utiliser des matériaux nobles issus de la nature et favoriser des rencontres avec le monde de l’artisanat local, apprendre un moyen d’expression artistique au plus grand nombre en organisant des ateliers pédagogiques avec les écoles et les associations, ainsi que de valoriser le territoire et le patrimoine immatériel du Nord Maroc, et promouvoir la culture comme facteur de développement et d’émancipation.

Au programme du festival figure une résidence d’artistes, du 23 septembre au 3 octobre au Rif d’Al Hoceima, avec la participation de 9 artistes marocains et étrangers. Il s’agit de Emanuela Camacci (Italie), Maria Ramos Gurrero et Celia Moro Peruyera (Espagne), Khalid El Bastrioui, Mohamed Balaich, Mohamed Tarhouchi, Abdelkader Sekakki, Abdekarim Bentato, et Chaib Oulhajji (Maroc).

A cela s’ajoute la création, du 14 au 24 octobre, du 1er sentier Land Art Dawya dans les montagnes Jbala dans la localité Boujmil (province d’Al Hoceima), avec la participation des artistes Karin Van Der Molen (Pays bas), @sπk – citoyen du monde, Alban Marissal (France), Mohamed Afailal et Abdelhafid Taqourait (Maroc).

Avec MAP

Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page