Art & CultureMaroc Diplomatique

Le CCM passe au renouvellement des infrastructures cinématographiques

Dans le cadre des efforts fournis pour renforcer la culture et favoriser l’usage du digital, des stratégies se mettent en place pour soutenir l’art et la culture, après deux années d’arrêts d’activités culturelles, c’est la volonté du Centre cinématographique marocain (CCM).

Après deux années d’arrêt à cause du Covid-19, le secteur de l’art marocian cherche à retrouver son lustre d’antan pour se débarrasser des impacts de la pandémie. Pour y parvenir, le Centre cinématographique marocain (CCM), a comme la pluspart des associations a mis en place une stratégie pour accompagner les acteurs afin de les soulager à face face aux conséquences de la pandémie .

En réunion, les mesures prises par le CCM ont été adoptée par la commission d’aide à la numérisation, à la modernisation et à la création des salles de cinéma, présidée par Mohamed El Glaoui, en présence des membres Asmae El Alaoui, Fadoua Maroub, Samira El Himer, Ahmed Boughaba, Ahmed Leghmam et Rachid Mountassir.

Cependant l’aide a été octroyée à la création de nouveau cinéma Cinerji d’El Jadida pour un montant de 3,9 MDH, le cinéma Vox de Beni Mellal a bénéficié de 3,1 MDH, et en vue d’innover les institutions cinématographiques, la commission a accordé un budget de 2,5 MDH au cinéma Dawliz de Casablanca pour mettre en œuvre le principe de modernisation.

Dans une époque où la culture est considérée comme portail du pays vers le monde, le ministère de la Culture et le CCM, se sont inscrits dans la dynamique de développer le secteur, les productions cinématographiques et les conditions de l’art au Maroc.

A cet égard le ministère de la culture a déjà annoncé qu’il envisage d’aménager et construire plusieurs cinémas, pour mettre en place le principe de proximité et permettre à tous les cinéphiles de découvrir les réalisations et productions cinématographiques.

Avec une vision pointue et basée sur le principe d’innovation et de création, le ministère a déjà annoncé qu’il oeuvre  à aménager et renforcer les infrastructures cinématographiques et théâtrales dans le royaume.

Lire aussi: La culture autre levier de la diplomatie marocaine

Ce qui s’est traduit aussi ce jeudi après l’octroi d’aides à la numérisation par un appui financier d’un 1 MDH, octroyé au cinéma Rif de Casablanca, et au cinéma Espagnol de Tétouan.

Il est à signaler que le secteur culturel et cinématographique en particulier connaît une grande évolution. À cet égard, les efforts seont renforcés afin de permettre un progrès efficace pour atteindre des objectifs touchant les dimensions de la diplomatie culturelle.

Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page