Art & CultureMaroc Diplomatique

Le festival « La Dolce Vita à Mogador », un événement mettant à l’honneur le cinéma italien, du 12 au 15 octobre à Essaouira

La première édition du festival « La Dolce Vita à Mogador » se tiendra du 12 au 15 octobre prochain dans la Cité des Alizés, a annoncé l’Association Essaouira-Mogador, initiatrice de cet événement qui met à l’honneur le cinéma italien.

« L’équipe de l’Association se réjouit cette année de retrouver le chemin de la salle de cinéma et de proposer, en partenariat avec l’Ambassade de la République d’Italie au Maroc et l’Institut italien à Rabat, ce nouveau rendez-vous mettant le cinéma italien à l’honneur et permettant à tous les publics de goûter aux joies du septième art », indique l’Association dans un communiqué.

« Depuis plus de 23 ans, les Souiris ne connaissaient plus le chemin de la salle de cinéma, alors que la ville a connu durant de nombreuses années un cinéma mythique qui présentait régulièrement un programme varié de représentations artistiques, de longs métrages et de films italiens, français et américains », explique la même source.

Rappelant que l’Italie, terre d’art et de cinéma, a inspiré de nombreux artistes et donné lieu à des œuvres célèbres, le communiqué précise que le festival présente une sélection de films inédits et de grands classiques, à destination de tous les publics. « Ces rencontres s’apprêtent à nous faire voyager dans un des pays qui aura le plus marqué le cinéma grâce à ses œuvres légendaires », ajoute-t-on.

→ Lire aussi:  Le 13è Festival Issni N’Ourgh du Film Amazighe, du 29 septembre au 03 octobre à Agadir

Pour célébrer cette première édition auprès du public, « Essaouira offre une carte blanche à Sergio Gobbi, qui a écrit, produit et réalisé une soixantaine de films, dont le +Temps des loups+, +Un beau monstre+ et +Les galets d’Etretat+ ».

Au cours de ce festival, l’équipe de l’Association Essaouira-Mogador présentera « gratuitement une sélection d’une dizaine de films: un panorama de films classiques, des avant-premières et des films dédiés au jeune public », précise la même source, notant qu’au-delà d’une programmation variée et de grande qualité, cet événement cinématographique est l’occasion de rencontres exceptionnelles avec des professionnels du 7ème art.

« Voilà une belle façon de tourner la page de la pandémie et de rajouter un nouvel événement à la scène culturelle mogadorienne », se félicite l’Association avant de conclure que « rien n’égale la magie du grand écran ! Rien n’égale le fait d’être devant un grand écran et dans une salle obscure et rien ne vaut le cinéma en salle pour s’immerger dans l’univers du 7ème art ».

Avec MAP

Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page