Art & CultureMaroc Diplomatique

Le Maroc abritera en novembre la 17è session du Comité du patrimoine immatériel de l’Unesco

La Maroc abritera la 17è session du Comité intergouvernemental pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, prévu du 28 novembre au 3 décembre 2022. Cet évènement constitue une étape très importante pour le royaume sur la scène culturelle internationale. 

« Le Maroc a généreusement proposé d’accueillir la prochaine session du Comité intergouvernemental pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, du 28 novembre au 3 décembre 2022 à Rabat », affirme l’organisation onusienne sur son site Internet, en indiquant que le Bureau du Comité s’est manifesté avec « enthousiasme » avec cette offre.

Le Maroc est un pays très impliqué et engagé dans le secteur culturel, au fait depuis des années le pays adopte des stratégies visant la promotion et la sauvegarde du patrimoine. Ce type d’approche permet la valorisation du riche historique marocain, aussi le fait de se positionner dans le secteur culturel à l’échelle international, offre au royaume une stratégie spontanée de marketing territorial.

Lire aussi: La portée universelle du patrimoine préhistorique du Maroc en débat à l’UNESCO

Comme mentionné par l’UNESCO « Le Maroc a joué un rôle actif pour l’adoption de la Convention de 2003, avant même sa ratification, puisqu’il a participé activement à la rédaction de la Convention avant son approbation ». L’effort que fournit le Maroc pour développer sa démarche culturelle, s’est couronné avec l’inscription de douze éléments dans les listes de la Convention de 2003.

Ainsi le Maroc est intégré dans trois fichiers multinationaux, les fichiers concernent « Palmier dattier : connaissances, compétences, traditions et pratiques », « Calligraphie arabe : connaissances, compétences et pratiques » et « Connaissances, savoir-faire et pratiques relatifs à la production et à la consommation du couscous ».

A cette occasion, il est nécessaire aussi de rappeler que le Maroc dispose d’un ambassadeur et représentant permanent à l’UNESCO, il s’agit de M. Samir Addahre, qui a été nommé président de la dix-septième session du comité intergouvernemental pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, avec la Suisse, la République tchèque, le Panama, la République de Corée et le Botswana élu comme vice-présidents et Ramiro Maurice Silva Rivera du Pérou comme rapporteur.

Le Maroc donc évolue progressivement pour s’instaurer dans le secteur des patrimoines et ressources culturelles, ce travail acharné se concrétisera donc avec l’organisation de la 17è session du Comité du Patrimoine Immatériel de l’Unesco du du 28 novembre au 3 décembre à Rabat.

A cette occasion l’UNESCO a présenté ses remerciements au Maroc pour cette initiative, en affirmant : « L’UNESCO remercie le Maroc d’avoir proposé d’accueillir le Comité, permettant ainsi à la communauté du PCI de se réunir au complet à Rabat en novembre prochain après deux années consécutives de modalités en ligne ».

Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page