Art & CultureMaroc Diplomatique

Remise des Prix Ibn Battouta de la littérature de voyage

Le ministre de la Jeunesse, de la culture et de la communication, Mohamed Mehdi Bensaid, a remis, dimanche à Rabat, les Prix Ibn Battouta de la littérature de voyage, décernés par le Centre arabe pour la littérature géographique – Découverte des horizons “Irtiyad Al Afaq”.

Ces prix ont été remportés par 11 lauréats issus de différents pays, en marge du 27é Salon international de l’édition et du livre (SIEL), lors d’une rencontre animée par le critique Charafeddine Majdouline, en présence du directeur du Centre arabe pour la littérature géographique, du poète Syrien Nouri Al Jarrah, du président du jury, Abderrahman Basisou et du directeur de la Fondation arabe pour les études et la publication, Maher El Kayali.

Ces prix ont été remis à Ammar Ali Hassan (Égypte), Issa Ouda Barhouma (Jordanie), Lina Hoyan Al-Hassan (Syrie), Hafed Qassem Saleh Sadiq (Yémen), Naima Al Housni (EAU), Youssef Waqas (Syrie), Ahmed Said Najm (Palestine), Hadi Abdullah Tai (Irak), Malek Deniz Ozdemir (Turquie), Ayman Hassan (Tunisie), Zahia Mounser (Algérie), Ahmed Zakaria (Egypte) et à Mohamed Ainak (Maroc).

Les prix décernés portent sur les catégories liées au “Voyage traduit”,”Etudes”, “Voyage-réalisé”, “Voyage contemporain: le nouveau Sindibad”, “Journal quotidien”, “Journal quotidien traduit”, “Reportage de voyage” et au “Reportage de voyage traduit”.

A cette occasion, le ministre de la Jeunesse, de la culture et de la communication a souligné que le Prix Ibn Battouta est un hommage symbolique à une personnage unique et universelle (Marocain, Maghrébin, Africain, Indien, Chinois… ), notant que ce Prix qui a été lancé à Rabat et y revenu est le couronnement d’un partenariat culturel exemplaire entre le département de tutelle et le Centre arabe pour la littérature géographique.

Dans le cadre de ce partenariat, a poursuivi M. Bensaid, une série d’initiatives et de manifestations seront organisées, de manière participative, à Tanger, ville natale du voyageur Ibn Battouta, en vue de mettre en avant la valeur historique du voyage d’Ibn Battouta “le plus grand voyageur”.

Pour sa part, le directeur du Centre arabe pour la littérature géographique, Nouri Al-Jarrah, a mis l’accent sur le leadership historique du Maroc et des Marocains pour leur contribution à l’enrichissement de la bibliothèque littéraire arabe, en particulier dans la littérature de voyage, mettant en exergue le rôle des établissements académiques marocains visant à encourager les chercheurs intéressés par la littérature de voyage et à développer des projets en la matière.

M. Al-Jarrah a également relevé que le prix, qui a soufflé sa deuxième décennie, a permis d’améliorer de manière quantitative et qualitative des traductions, des études et d’autres catégories liées à la littérature de voyage, soulignant que le Maroc a toujours été le point de départ et d’arrivée de la littérature de voyage.

De leur part, les universitaires marocains, Chouaïb Halifi et Abdenebi Dakir, ont mis l’accent sur les contributions qualitatives des universités marocaines pour promouvoir la littérature de voyage et les approches modernes dans les récits de voyage.

Le Prix Ibn Battouta, lancé en 2003, récompense chaque année les meilleures œuvres annotées et écrites en littérature de voyage.

Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page