Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Industrie automobile : Casablanca se dote d’un «CETIEV 2.0»

09.04.2021 - 19:15

Casablanca compte un nouveau site automobile à son actif.

En effet, un Centre technique des industries des équipements pour véhicules « CETIEV 2.0 » a été inauguré, vendredi, au complexe des centres techniques industriels à Casablanca. Etendu sur une superficie de 3.700 m², ce site, lancé par Stellantis (ex PSA) et le CETIEV, effectue des essais physiques liés aux activités de développement et de validation automobile auparavant réalisés à l’étranger. Cela concerne notamment des essais électriques/électroniques, mécatroniques, acoustiques et vibratoires et des analyses de synthèse véhicules. « CETIEV 2.0 » est composé de laboratoires, ateliers, bureaux et d’espaces évènementiels et de formation. Il emploie 100 ingénieurs et équipé de plateformes et installations techniques de hautes technologies. A cet égard, le ministre de l’Industrie, du commerce et de l’économie verte et numérique, Moulay Hafid Elalamy, a indiqué que « Ce nouveau site contribue considérablement au développement de la recherche et développement dans le secteur automobile au Royaume et renforce la montée en compétence du centre», ajoutant que ce projet confirme l’engagement de Stellantis à soutenir le progrès technique et technologique du secteur automobile marocain.

Pour sa part, Samir Cherfan, directeur de la région Afrique et Moyen-Orient du groupe Stellantis, a relevé que le CETIEV 2.0 est une nouvelle pierre à l’édifice de la filière automobile marocaine qui la renforce sur l’échiquier automobile mondial expliquant que Stellantis y contribue fortement en apportant des ressources humaines, technologique et de la formation. Il a fait remarquer que plus de 80 ingénieurs et techniciens font partie du groupe, notant que le CETIEV offre à ses ingénieurs et techniciens 40.000 heures de formation en 2021 pour les faire monter en compétence. Cette cérémonie d’inauguration a été marqué par la présence de Ali Moamah, président directeur général du CETIEV et Jacques Lestideau, directeur du Morocco Technical Center. Notons par ailleurs qu’un total de 36 millions de véhicules comporte des composants testés au Maroc.

Pour rappel, le site « CETIEV 2.0 », a été mis en place dans le cadre de la convention de partenariat signée, le 25 novembre 2019, à Casablanca concernant les activités du centre de pilotage R&D du groupe situé au Morocco Technical Center. Le ministère a participé à la réalisation du « CETIEV 2.0 », dont le coût global est à environ 95 millions de dirhams (MDH), à hauteur de 33 MDH, destiné à la construction du bâtiment et aux équipements. De son côté, Stellantis a engagé une enveloppe de près de 60 MDH pour l’acquisition d’équipements et d’installations techniques spécifiques.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles