Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Comment va s’opérer le rapprochement Veolia–Suez au Maroc ?

14.04.2021 - 13:06

Les contours du nouveau périmètre «Suez» bientôt dévoilés

Contacté par ALM, le département Médias de Suez nous confirme que «les contours détaillés du nouveau périmètre de SUEZ vont être dessinés dans les prochaines semaines.

Trêve de paix entre Veolia et Suez. Les deux groupes ont décidé d’un rapprochement après des mois de tension. Ce dernier sera officiellement acté le 14 mai prochain, date durant laquelle seront conclus les accords définitifs de rapprochement. Au terme de cette union, Veolia va acquérir une large partie des activités de Suez à l’international représentant ainsi un total de 37 milliards d’euros de chiffre d’affaires.
Le Maroc en fera certainement partie du fait que les deux groupes sont présents dans trois grandes villes citons dans ce sens Casablanca (Lydec /Suez), Redal (Rabat/Veolia) et Tanger (Amendis/Véolia). Comment ce rapprochement s’opéra-t-il au Maroc ? A quoi ressembleront les relations entre les délégataires (Lydec, Redal, Amendis)? Comment seront réorganisés les actionnariats des trois sociétés dans le sillage du rapprochement des deux maisons- mères ?

Autant de questions qui se posent à ce propos. Contacté par ALM, le département Médias de Suez nous confirme que «les contours détaillés du nouveau périmètre de SUEZ vont être dessinés dans les prochaines semaines. Cela fait partie des éléments qui doivent être définis précisément d’ici le 14 mai». En effet parmi les engagements pris est de constituer un nouveau Suez composé d’actifs formant un ensemble cohérent et pérenne sur le plan industriel et social. Il sera doté d’un réel potentiel de croissance avec un chiffre d’affaires de l’ordre de 7 milliards d’euros. Son périmètre sera constitué des activités de Suez dans l’eau municipale et le déchet solide en France y compris CIRSEE le principal centre de recherche en France, ainsi que des activités de Suez notamment dans l’eau et dans les géographies suivantes : L’Italie (y compris la participation dans Acea), La République tchèque, l’Afrique (y compris la Lydec), l’Asie Centrale, l’Inde, la Chine, l’Australie et les activités monde digitales et environnementales (SES). L’accord permettrait également la réitération des engagements sociaux de Veolia pour une durée de quatre ans après la clôture de l’offre. Et dans une perspective d’intégration et de mixité des équipes, des engagements seront pris par Veolia en matière de composition des équipes de direction du siège et des pays.

Notons que les deux groupes proposent que le nouveau Suez issu de cet accord soit détenu par un groupe d’actionnaires comprenant des partenaires financiers des deux entités et des salariés. Son actionnariat devra être majoritairement français. Le but étant de garantir les conditions du développement à long terme de ce nouveau-né.

 

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles