EconomieHibapress

Appels d’offres du programme Forsa : La mise au point de la SMIT

« Certains médias et sites électroniques ont publié récemment des données et des informations inexactes sur les appels d’offres relatifs au Programme Forsa, lancé par la SMIT pour la sélection d’incubateurs dans la région Drâa-Tafilalet », indique la Société dans un communiqué.

Ces médias ont rapporté des informations, citant un post sur Facebook évoquant les appels d’offres n°100 et n°103 liés à cet ambitieux projet, et qui contenaient des contre-vérités, selon lesquelles « la commission aurait changé son appréciation le jour même, et même en l’espace d’une heure et demie seulement », poursuit la même source.

Et de noter que ces allégations sont contredites par les faits contenus dans les procès-verbaux des réunions de la commission chargée de cet important projet, ajoutant à cet égard, que la date d’ouverture des plis relatifs aux appels d’offres était le 16 mai 2022, et il s’agissait de la première réunion tenue par cette commission chargée de l’examen des dossiers administratifs et techniques.

Par la suite, il a été procédé à une évaluation des propositions techniques par la commission technique qui s’est penchée sur son travail jusqu’au 31 mai 2022, et puis après par la Commission financière, fait savoir la SMIT, notant que ces faits sont confirmés par des procès-verbaux et par les résultats des appels d’offres en date du 17/06/2022 (pour l’appel n° 100) et du 20/06/2022 (pour l’appel n°103).

« Ainsi, le processus de sélection de l’entreprise retenue a pris plusieurs semaines et pas seulement une heure et demie de temps, comme il est rapporté par ces médias », souligne la SMIT.

En outre, pour l’appel d’offre n°100, ajoute la même source, la commission n’a pas retenu le dossier de la société Newcomfort car les deux dossiers n’étaient pas égaux.

En effet, précise la SMIT, le deuxième dossier n’était pas éligible à l’appel d’offre, car la deuxième équipe proposée n’a pas obtenu le total des points exigé comme le cas du premier dossier. Cela a entraîné l’exclusion du dossier puisqu’il ne comportait pas de proposition d’un expert en évaluation de projet ou d’un expert financier pour superviser l’avancement du projet et sa mise en œuvre.

Concernant l’appel d’offre n°103, le dossier déposé par la société a été retenu car il répondait à toutes les garanties exigées par le cahier des charges. Le résultat accordé par la commission pour ce dossier était ainsi meilleur que celui du deuxième, indique la SMIT, notant que c’est pour cette raison qu’il a été retenu dans cet appel et rejeté dans le premier. Et de rappeler, dans ce cadre, que le programme « Forsa » a amorcé la majorité de ses étapes phares, la dernière en date étant la généralisation des commissions de sélection régionales à l’ensemble des régions du Maroc.

Cette étape, précise la même source, est la dernière avant d’intégrer effectivement le programme à travers, dans un premier temps, la formation e-learning sur la plateforme Forsa Academy qui permet d’initier les porteurs de projet retenus à différents aspects de l’entreprenariat.

Le programme a atteint, courant cette semaine, sa vitesse de croisière, à travers la tenue de plusieurs commissions régionales de sélection qui traiteront un total d’environ 2.000 dossiers par semaine.

Parallèlement à ces commissions, l’étape des entretiens individuels débute et devrait permettre aux porteurs de projets de défendre leurs projets devant des experts de différents domaines.


Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page