EconomieMaroc Diplomatique

Bpifrance veut une mise en relation des entreprises

A l’initiative de la Banque Publique d’Investissement (Bpifrance), l’événement « Inspire&Connect Méditerranée » a démarré le 4 juillet à Casablanca et ce, pour deux jours. Selon les organisateurs, cet événement permet de développer des courants d’affaires interculturels et internationaux. A travers « Inspire&Connect Méditerranée », Bpifrance invite à une réflexion collective autour des grands enjeux de demain et positionne la région comme catalyseur de projets.

Deuxième session d’une série ayant pour ambition d’encourager le débat d’idées, l’événement « Inspire&Connect Méditerranée » a débuté ce lundi 4 juillet à Casablanca. L’édition de 2022 vise à mettre en lumière et à connecter la nouvelle génération d’entrepreneurs, chefs d’entreprises, investisseurs et structures d’accompagnement en Afrique et en Europe. Selon les organisateurs, ce sera l’occasion de mettre à l’honneur la puissance des entrepreneurs méditerranéens et leur complémentarité comme vecteur de partenariats innovants et durables entre les écosystèmes, ont affirmé les organisateurs.

S’exprimant à cette occasion, Nicolas Dufourcq, DG de Bpifrance déclare que « Inspire&Connect Méditerranée » repose sur des « valeurs qui sont les valeurs du business » donc, des projets. A propos de l’ouverture, M. Dufourcq soutient que « c’est la journée de tous les possibles pour les entrepreneurs méditerranéen et français.

Côté démarche, « on va voir les entrepreneurs chez eux », soutient le DG de Bpifrance. Dans l’Hexagone, la banque a 50 agences, mais les entrepreneurs ne viennent pas, « on se déplace ».

Pour le dernier bilan de Bpifrance, M. Dufourcq se satisfait du retour de Coface en 2015, qui garantit l’export sur le Maroc. Côté crédit, il révèle que Bpifrance a accordé près de 700 millions d’euros de crédit garantie avant de commencer à financer les entreprises méditerranéennes.

Côté secteur, « c’est tous les secteurs qui sont concernés, même la Tech, ce qui n’était pas le cas avant. Aujourd’hui, les entreprises hors France sont financées Donc au total, au total, Bpifrance a financé plus de 350 millions de dirhams, dont 70 entreprises marocaines à travers des fonds en directs. Autre financement, M. Nicolas Dufourcq annonce que Bpifrance a fait beaucoup de crédit aux entreprises françaises qui se projetaient sur le Maroc avec près de 400 millions de d’euros. « Entre 2018, 2021, nous avons accompagné 600 entreprises en assurance prospection sur la zone pour les aider à ouvrir le terrain. » Selon le DG de Bpifrance, « la stratégie c’est l’implémentation. »

Avec les 600 entreprises en assurance prospection sur le réseau, « c’est pour répondre à une dynamique qui préexiste. », précise Pedro Novo, directeur exécutif de Bpifrance en charge de l’Export.

Cependant, il y a d’autres acteurs qui entourent le projet, lesquels « Nous sommes parfaitement articulés tant dans l’accompagnement, par exemple avec la chambre de commerce, qu’avec les structures qui sont plus ancrées historiquement, comme l’Agence française de développement. »

L’entrepreneuriat français et notamment franco-marocain a aussi une empreinte industrielle historique avec notamment de très fortes entreprises françaises présentes dans le Royaume.  Le directeur exécutif de Bpifrance en charge de l’Export rappelle que le Maroc est la première destination sur le continent africain en matière d’investissement directement des Français, et le Maroc est le premier investisseur africain en France et donc assez naturellement, « nous sommes venus ouvrir ce bureau (le bureau de Bpifrance au Maroc, ndlr) pour coller à une réalité, en fait des relations économiques.

En matière d’ambition, Bpifrance compte travailler sur le hub qui représente le Maroc, à la fois dans une logique de régionalisation des chaînes de valeur, soutient Pedro Novo.

Cette édition, consacrée à la Méditerranée, et plus spécifiquement aux pays d’Afrique du Nord, et aux dynamiques économiques en lien avec l’Afrique de l’Ouest, le Moyen-Orient et l’Europe, réunira 600 invités et plus de 70 intervenants de haut niveau qui se pencheront sur l’avenir de la relation économique entre entreprises méditerranéennes, africaines et européennes, de la start-up à la PME.

 

Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page