ActualiteEconomieLe360

Compensation: pour amortir la crise, l’Etat explose les dépenses

Kiosque360. Les dépenses en lien avec la Caisse de compensation ont atteint 22,24 milliards de dirhams à fin août 2022, en hausse de 147% par rapport à la même période un an auparavant, selon la Trésorerie Générale du Royaume (TGR). Cet article est une revue de presse tirée du quotidien Les Inspirations Eco.

Quelque 22,24 milliards de dirhams. C’est le total des dépenses consenties par l’Etat à fin août 2022. Ce chiffre représente une hausse de 147% par rapport à la même période un an auparavant, selon la Trésorerie Générale du Royaume (TGR). D’après Les Inspirations Eco, ces émissions représentent un taux de réalisation de 67% du total prévu par la Loi de finances 2022 (33,02 milliards de dirhams). 

 

Globalement, précise la TGR dans son récent bulletin mensuel de statistiques des finances publiques (BMSFP), les dépenses de fonctionnement émises ont été de 171,3 milliards de dirhams, dont 97,9 milliards de dirhams ont concerné les traitements et salaires, qui enregistrent une hausse de 3,5%. 

 

Les dépenses de matériel ont, quant à elles, augmenté de 7,3% à 38,9 milliards de dirhams. La part du budget général dans les remboursements, dégrèvements et restitutions fiscaux a augmenté de 33,9%, en raison de l’augmentation des remboursements de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) à l’intérieur (5,292 milliards de dirhams contre 3,9 milliards de dirhams).

 

Quant aux recettes douanières nettes, elles se sont établies à près de 56,35 milliards de dirhams à fin août 2022, en amélioration de 23,1% par rapport à leur niveau durant la même période un an auparavant. Ces recettes, qui comprennent les droits de douane, la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) à l’importation et la taxe intérieure de consommation (TIC) sur les produits énergétiques, tiennent compte des remboursements, dégrèvements et restitutions fiscaux. Plus précisément, les recettes nettes des droits de douane réalisées à fin août 2022 ont atteint 9,176 milliards de dirhams, en hausse de 21,6%. Les recettes nettes provenant de la TVA à l’importation ont, pour leur part, progressé de 33,2% à environ 36,45 milliards de dirhams. La TGR fait aussi savoir que la TVA sur les produits énergétiques a grimpé de 98,4% et celle sur les autres produits de 21,1%.

 

Les recettes nettes de la TIC sur les produits énergétiques ont, de leur côté, atteint 10,72 milliards de dirhams, en baisse de 1,5% par rapport à leur niveau à fin août 2021, et ce compte tenu des remboursements, dégrèvements et restitutions fiscaux de 138 millions de dirhams.

 

La situation des charges et ressources du Trésor, sur la base des recettes encaissées et des dépenses émises, dégage un déficit budgétaire de 24,8 milliards de dirhams durant les huit premiers mois de cette année, contre un déficit de 40,5 milliards de dirhams à fin août 2021.

Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page