EconomieMaroc Diplomatique

Deux entreprises israéliennes prévoient de s’installer au Maroc

« Enlight Renewable Energy » prévoit de former une coentreprise avec le producteur israélien de gaz naturel « NewMed Energy » pour développer des projets d’énergie renouvelable dans plusieurs pays d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient, dont le Maroc y compris en Arabie saoudite et à Oman, pays avec lesquels Israël n’a aucun lien officiel.

 

Les entreprises énergétiques israéliennes Enlight Renewable Energy et NewMed Energy ont signé lundi 15 août un accord de coopération pour développer et exploiter conjointement des projets énergétiques dans sept pays de la région MENA, dont le Maroc.

Enlight Renewable Energy (ENLT) a annoncé la signature de l’accord pour « le lancement, le développement, le financement, la construction et l’exploitation de projets d’énergie renouvelable au Maroc, aux Émirats arabes unis, à Bahreïn, à Oman, en Arabie saoudite, en Égypte et en Jordanie ».

La coentreprise « saisira ce que nous considérons comme une énorme opportunité dans la région, qui a commencé avec le gaz naturel, un développement largement dirigé par NewMed », a déclaré Gilad Yavetz, directeur général d’Enlight, aux journalistes lors d’une conférence de presse, rapporte Bloomberg. Par conséquent, Enlight et NewMed ont l’intention de faire appel à un partenaire local pour les aider dans tous les projets qu’ils entreprennent.

NewMed n’a pas encore présenté l’accord à ses actionnaires, ce qu’Enlight n’a pas fait.

« Ensemble, nous pouvons être très compétitifs avec les plus grands acteurs dans ce domaine dans le monde », a déclaré Gilad. Les pays de la région MENA voient l’importance des énergies renouvelables. » Par conséquent, les deux sociétés ont l’intention de combiner les liens de NewMed dans la région avec l’expertise d’Enlight dans le domaine de l’énergie verte.

Ils cibleront un marché qui comprend l’Arabie saoudite, le Maroc, les Émirats arabes unis, Bahreïn et Oman, ainsi que la Jordanie et l’Égypte, où NewMed, anciennement connu sous le nom de Delek Drilling, est déjà un fournisseur d’énergie.

« Pendant de nombreuses années, pour beaucoup de ces pays, le pétrole a été la clé du succès, d’une économie forte et d’un avenir. Mais maintenant, ils voient que ce n’est peut-être pas l’avenir et ils se tournent vers Israël, qui a été très fort sans avoir de ressources naturelles pendant la majeure partie de son existence », a déclaré l’expert en relations internationales Yonatan Freeman de l’Université hébraïque de Jérusalem.

 

Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page