ActualiteEconomieLe360

Guichet unique à Casablanca: face à la guerre des prérogatives, des projets en suspens

Par Khalil Rachdi le 31/05/2022 à 21h43

© Copyright : DR

Kiosque360. A Casablanca, les promoteurs immobiliers et les architectes ne décolèrent pas face au retard accusé dans le traitement de leurs autorisations de construction par le guichet unique. Les détails dans cette revue de presse du quotidien Assabah.

Casablanca peut se targuer d’être la première ville au Maroc à instaurer le guichet unique relatif aux autorisations d’urbanisme auprès des communes. En 2013, un nouveau règlement général de construction a vu le jour, instituant le service de guichet unique. Son rôle ? Être l’interlocuteur unique pour les demandeurs d’autorisations d’urbanismes portant sur des projets de lotissement, de construction ou de création de groupes d’habitations.

 

Mais dans la métropole, le traitement des différents dossiers accuse un grand retard. Une situation qui agace les promoteurs immobiliers et les architectes. Et les arguments avancés pour justifier le retard accusé n’arrangent pas les choses. Les responsables de l’ancienne Dar Al Khadamat (Maison des services) pour légitimer le retard, soutiennent qu’ils ne disposent pas des prérogatives nécessaires.

 

Dans sa livraison du 1er juin, le quotidien Assabah revient sur la colère des promoteurs immobiliers et des architectes face au retard accusé dans le traitement des dossiers dans le guichet unique. Alors que les autorisations étaient délivrées sous trente jours, le délai de réponse s’est rallongé au grand dam des professionnels qui attendent le fameux sésame pour entamer la construction de leurs projets.

 

En outre, les investisseurs se plaignent également du principe du veto, en vigueur dans la commission mixte censée statuer sur les demandes d’autorisation. D’après les professionnels cités par le quotidien, les six membres de la commission ad hoc opposent, chacun son tour, le veto, contre les demandes soumises. Cette situation exceptionnelle en théorie tend à devenir la norme en pratique, ajoutent les mêmes sources.

 

Selon le quotidien, les professionnels de la construction en quête d’autorisations se pointent quotidiennement au guichet unique dans l’espoir de voir le sésame délivré pour enfin entamer leurs projets. En vain, d’autant que leurs demandes respectives ne sont pas transférées à la commission ad hoc composée de représentants de la Wilaya, l’agence urbaine, le conseil de la ville et d’autres composantes.

 

Pour rappel, le nouveau règlement général de construction, a institué le service de guichet unique des autorisations d’urbanisme, auprès des communes dont la population est supérieure à 50.000 habitants. À Casablanca, deux catégories de guichets ont vu le jour: un guichet unique traite les demandes d’autorisation des grands projets, tandis que plusieurs autres guichets uniques d’arrondissements traitent les petits projets.

 

Par Khalil Rachdi

Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page