EconomieMaroc Diplomatique

Hausse de 3,3 % des exportations vers l’Europe

Le secteur marocain du textile et de l’habillement vise à accroître sa compétitivité. L’Association Marocaine des Industries du Textile et de l ́Habillement (AMITH) est en train de créer une nouvelle dynamique depuis pour la reprise des activités post pandémique. Malgré la forte concurrence des entreprises du Royaume, le Maroc est le huitième pays exportateur de produits textiles en Europe avec un chiffre d’affaires de plus de 7 milliards de dirhams et une augmentation constante du secteur.

Après la pandémie du coronavirus, le secteur du textile marocain continue de conquérir des niches du marché mondial à forte valeur ajoutée et de consolider son offre à divers clients, notamment européens. Le secteur qui a déjà été touchée par la crise pandémique, est non seulement revenue avec succès sur la scène internationale après la crise, mais a également pu regagner des parts de marché comme le montrent les derniers chiffres de l’Office des Changes.

Des exportations de plus de 14,53 milliards de dirhams en seulement quatre mois ! Un niveau supérieur de 33,6 % au niveau atteint fin avril 2021. Mieux encore, ces exportations ont atteint leur plus haut niveau au cours des cinq dernières années au cours de la même période.

Cette évolution, comme l’explique l’Office des Changes, s’explique par l’augmentation des ventes des principaux segments de ce secteur, à savoir le prêt-à-porter (+37,6%), la maille (+29,7%) et la chaussure (+28%).

Le secteur qui crée le plus d’emplois dans l’industrie a connu une véritable reprise au cours des dernières années, développant de solides forces qui en font une alternative compétitive pour d’autres pays.

Avec environ 1 628 entreprises employant 189 000 personnes, représentant 22% des emplois dans le pays, le secteur génère un chiffre d’affaires de plus 36 milliards de dirhams réalisés grâce aux exportations.

Dans une étude réalisée par le Cercle euro-méditerranéen des dirigeants du textile-habillement (Cedith), rapporté par le site Atalayar, le Maroc occupe la huitième place parmi les principaux exportateurs de produits textiles vers l’Europe, selon les données publiées Cedith, le marché du textile a connu une croissance notable par rapport aux autres années. Le Cedith indique que les exportations de textiles vers l’Europe ont augmenté de 31 % au cours du premier trimestre de l’année.

Les données confirment que, sur une base annuelle, le Maroc a atteint le chiffre de 8 milliards de dirhams dans ce seul secteur, réaffirmant l’importance de l’industrie textile dans le pays. Les statistiques ont permis au Royaume d’augmenter sa part de marché à 3,3 %, contre 3,2 % l’année dernière.

S’ajuster avant la prochaine taxe carbone

L’industrie textile, l’un des secteurs les plus puissants de l’économie du Royaume, occupe une place importante dans les exportations nationales et se concentre désormais sur la durabilité pour offrir des opportunités incontournables, notamment à travers l’essor de la mode éthique et durable, la taxe sur le CO2 et l’innovation au service d’une industrie textile 4.0.

D’ailleurs, le Maroc se concentre de plus en plus sur le « vert » et se tourne vers les générations futures. L’industrie textile marocaine est ainsi tournée vers la durabilité, l’éthique et le respect de l’environnement.

Dans cette optique, l’Association Marocaine de l’Industrie Textile et Habillement (AMITH) a lancé sa nouvelle vision du textile « made in Morocco » pour promouvoir une industrie textile marocaine qui utilise son savoir-faire pour répondre aux besoins du présent sans mettre en péril la capacité des générations futures à satisfaire leurs propres besoins.

Conformément au Nouveau Modèle de Développement (NMD), il vise à sécuriser les emplois dans le secteur du textile et de l’habillement, à assurer des conditions de travail favorables aux travailleurs du secteur, à devenir une référence en matière de production durable, à reconquérir le marché local et à accroître les performances à l’exportation du Royaume en ouvrant de nouveaux marchés.

Globalement, le secteur marocain du textile et de l’habillement, qui s’appuie sur son attractivité, son dynamisme et d’autres atouts, semble plus déterminé à saisir les opportunités qui émergent au niveau national et international, notamment grâce à la croissance du marché et aux tendances de développement actuelles et futures.

Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page