EconomieMaroc Diplomatique

le dossier nécessite l’examen des différentes possibilités

Le ministre délégué chargé des Relations avec le parlement, porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas, a affirmé, vendredi à Rabat, que la solution au dossier de la « Samir », qui occupe une place importante dans l’écosystème général de sauvegarde des ressources énergétiques au Maroc, nécessite de faire preuve de calme et d’examiner les différentes possibilités offertes.

En réponse aux questions posées lors d’un point de presse tenu à l’issue du conseil de gouvernement, réuni sous la présidence du chef de gouvernement Aziz Akhannouch, M. Baitas a indiqué que l’exécutif est conscient de l’importance de la « Samir » en matière de stockage et de contribution à la sauvegarde des ressources énergétiques, lesquelles raffinées localement.

Lire aussi : L’ouverture de la Samir peut-elle atténuer la hausse du carburant ?

Les perturbations que connait le marché des carburants ont démontré l’inefficacité d’adopter une seule approche dans la gestion de la question de l’énergie, a relevé le ministre, ajoutant que le domaine de raffinage est à même de donner des solutions au problème de l’énergie qui s’aggrave au niveau international et se répercute sur le Maroc.

Cependant, M. Baitas a souligné qu’une solution adéquate au dossier de la « Samir », dont le litige judiciaire est devant les tribunaux nationaux et l’arbitrage international, nécessite de faire preuve de calme et d’examiner les différentes possibilités qui s’offrent.

Rappelons-le, l’arrêt de la raffinerie la « Samir » a eu lieu en 2016, avant la transmission du dossier à la justice et la mise en liquidation judiciaire, avec la poursuite de son activité sous la supervision du syndic et un juge-commissaire.

Avec MAP

Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page