EconomieHibapress

Le Maroc en tête des pays africains dans le domaine des centrales d’énergie propre

Selon le site électronique, les pays du continent, à leur tête le Maroc, l’Egypte et l’Afrique du Sud, sont en concurrence pour des projets d’énergie solaire, à un moment où le continent continue de réaliser un saut dans les capacités de production d’énergie photovoltaïque, expliquant que les experts s’attendent à ce que la contribution des énergies renouvelables augmente la quantité totale d’électricité produite sur le continent, au cours des prochaines années.

Il a poursuivi que le continent africain possède un certain nombre des plus grandes centrales d’énergie propre au monde, en raison de son énorme potentiel en termes de sources d’énergie renouvelables, telles que l’énergie solaire, l’énergie éolienne et les centrales hydroélectriques.

Le média a également souligné que les pays africains se dirigent vers la concurrence dans la construction des plus grandes centrales d’énergie propre, sous leurs différentes formes, à la recherche de la sécurisation de l’accès à l’électricité dans les zones défavorisées, en plus de soutenir l’objectif mondial de transformation énergétique pour faire face au changement climatique, ainsi que diversifier les sources de production d’électricité pour réduire la dépendance aux combustibles fossiles considérées comme la principale cause de la pollution dans le monde.

La plate-forme spécialisée dans l’énergie a énuméré les expériences les plus importantes des pays africains dans la construction des plus grandes centrales d’énergie propre, en particulier les projets de production d’énergie solaire et éolienne, mettant l’accent notamment sur le projet « Noor » au Maroc, situé dans la ville de Ouarzazate.

D’après le site web, la centrale « Noor Ouarzazate » est la plus grande centrale CSP d’Afrique, notant que cette centrale contribue à éviter jusqu’à 800.000 tonnes d’émissions de dioxyde de carbone (CO2) par an.

Il a également rappelé que le Maroc a signé, en janvier 2021, un accord pour la mise en œuvre du projet du parc éolien « Jbel Al-Hadid » dans la région d’Essaouira, d’une capacité totale de 270 mégawatts, et ce, dans le cadre des efforts du pays pour posséder les plus grandes centrales d’énergie propre et faire bon usage du potentiel naturel.


Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page