EconomieMaroc Diplomatique

Le nombre de créations d’entreprises baisse de 18,3%

A fin juin 2022, le nombre de créations d’entreprises avait baissé de 18,3% par rapport à la même période en 2021. La région de Casablanca-Settat concentre 28 % des créations. La part des entreprises individuelles progresse régulièrement et atteint désormais 62,5 %.

Selon l’Office Marocain de la Propriété Industrielle et Commerciale (OMPIC), le nombre de nouvelles sociétés créées par des personnes physiques et morales devrait continuer à diminuer jusqu’à fin juin 2022.

Au cours de cette période, un total de 48 001 sociétés a été constituée par des personnes physiques et morales, contre un total de 58 774 sociétés à fin juin 2021, dont 33 529 sociétés étaient des personnes morales et 14 472 des personnes physiques. Le nombre de créations d’entreprises par des personnes morales a diminué de 17,7% et le nombre de créations d’entreprises par des personnes physiques de 19,6% par rapport à la même période en 2021.

La situation économique difficile et les incertitudes font que le nombre de créations d’entreprises est en baisse.

Le nombre total de créations d’entreprises est inférieur au niveau d’avant la pandémie de 2019. 50 856 entreprises ont été créées au premier semestre 2019. Au premier semestre 2012, le nombre de créations d’entreprises est inférieur de 5,6 % à celui de la même période de 2019. Cette baisse soutenue du nombre de créations d’entreprises observée s’explique principalement par la mauvaise situation économique et le fort niveau d’incertitude.

Les sociétés à responsabilité limitée dominent.

A fin juin 2022, 62,5% des sociétés constituées sont des entreprises individuelles à responsabilité limitée (SARLAU) et 37% des sociétés à responsabilité limitée. A la même période l’année dernière, les SARLAU représentaient 54,4% des start-up et les SARL 45,2%, montrant que les entreprises individuelles se généralisent.

De moins en moins de start-up dans le commerce de détail

Quant à la répartition par secteur économique, les nouvelles entreprises continuaient à se trouver dans les secteurs habituels à la fin du mois de juin. 36,28% des nouvelles entreprises ont été créées dans le commerce, 18,23% dans l’immobilier et 17,29% dans les autres services.

Ces chiffres correspondent en grande partie aux chiffres de la même période l’an dernier. 37,05% des nouvelles entreprises ont été créées dans le secteur du commerce, suivi par la construction (17,26%) et les autres services (15,65%).

Cependant, il y a une tendance à la baisse dans le commerce. Amine Diouri, directeur de la recherche et de la communication chez Inforisk a expliqué à Médias24 que cette tendance continue est probablement due au fait que la vente au détail est très compétitive et a de longs délais de paiement, ce qui rend les gens moins enclins à démarrer une entreprise dans ce secteur.

La région de Casablanca-Settat concentre 28 % des créations

Sur les 48 001 créations d’entreprises enregistrées au premier semestre 2022, 28 % ont eu lieu dans la région de Casablanca-Settat. Au total, 13 687 entreprises ont été créées dans la région au cours des six premiers mois de l’année. La région affiche une dynamique similaire à celle du premier semestre 2021, lorsque 27,5 % des start-ups ont eu lieu dans la région.

La deuxième région avec le plus grand nombre de start-up est Tanger-Tétouan-Al Hoceima, où 6 698 entreprises ont été créées au cours de cette période, soit près de 14% du total. Cette proportion a augmenté par rapport à la même période »

La région du Nord comptant pour 11,9 % du nombre total de créations d’entreprises.

En troisième position se trouve la région Rabat-Salé-Kenitra avec 6 547 créations à fin juin 2022, représentant 13,6% du nombre total de créations durant cette période, une baisse par rapport à la même période en 2021 où la région comptait 14,5% des créations.

Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page