ActualiteEconomieLe360Politique

Le sport, cette économie à fort potentiel de développement

Par Khalil Rachdi le 21/08/2022 à 21h44 (mise à jour le 21/08/2022 à 21h45)

© Copyright : DR

Kiosque360. Dans un avis publié récemment, le Conseil économique, social et environnemental (CESE) propose des pistes de transformation pour accroître la contribution du secteur du sport à la création de richesse et d’emploi. Cet article est une revue de presse de l’hebdomadaire La Vie Éco.

Le secteur du sport n’occupe toujours pas la place qu’il mérite au sein de la politique de développement. Ce constat est établi par le Conseil économique, social et environnemental (CESE). Dans son avis «L’économie du sport: un gisement de croissance et d’emplois à mettre en valeur», l’institution présidée par Ahmed Réda Chami apporte un éclairage sur un secteur encore peu investi au Royaume.

 

Cet avis examine les moyens à mettre en place et propose des pistes de transformation en vue d’accroître la contribution du secteur du sport à la création de richesse et d’emploi, et d’en faire une locomotive économique et sociale pour le Maroc, rapporte La Vie Éco dans son édition électronique. L’hebdomadaire relève ainsi que la valeur économique du sport nécessite des plans d’actions pour pérenniser les recettes générées dans ce secteur.

 

Cela passe par l’instauration d’un cadre organisationnel adapté que ce soit en termes de régulation ou de disponibilité d’infrastructures et de ressources humaines spécialisées, rapporte l’hebdomadaire La Vie Éco. Ainsi, la mise en place d’un cadre de suivi et d’évaluation est primordiale pour faire évoluer la perception du sport, comme secteur à caractère social à un secteur économiquement viable et équitable.

 

Comme le précise l’hebdomadaire dans sa livraison électronique, l’économie du sport est un levier de développement qui demeure peu investi au regard du faible nombre de pratiquants et de temps libre consacré par la population marocaine à cette pratique, constituant un moyen sans égal pour l’inclusion économique et sociale en plus de ses avantages sur la santé physique et mentale des citoyens.

 

Parmi les déterminants de cette économie, les poids du sport dans le système scolaire et universitaire, le niveau de performance des élites sportives, la disponibilité des infrastructures sportives et de l’encadrement, l’aménagement du temps de travail ainsi que l’éducation et la formation. L’industrie du sport devrait ainsi avoir un environnement organisé avec des règles claires pour la réalisation d’investissements.

 

Par Khalil Rachdi

Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page