EconomieMaroc Diplomatique

le tourisme local retrouve ses couleurs

Dans son rapport publié en février 2022, reprenant des études de 2019, la Direction des Etudes et des Prévisions Financières (DEPF) du ministère des Finances, les dépenses de voyage se sont renforcées avec un taux qui égale à 8,3%, sur la période 2010-2019, pour dépasser les 20,9 milliards de dirhams (MMDH), occasionnant une hausse des recettes de +3,8%.

La cadence de voyage chez les Marocains se qualifie surnuméraire, dans un contexte de reprise du tourisme.

Dans un Policy brief intitulé « Potentiel du tourisme interne en tant que levier de relance post covid-19 », la DEPF estisme que les dépenses de voyages à titre personnel ont connu une augmentation de +9,1% contre +2,3 pour celles à titre professionnel.

L’auteur du document et Chef du service des activités tertiaires et de l’économie Ilyes Boumahdi, explique que le ratio de voyages internes des marocains demeure très modeste avec un taux de (0,7), ainsi la part du tourisme interne dans le total est de 64% contre une moyenne de 85% dans d’autres pays comme la Finlande et les Etats Unis. Ce taux incite à développer encore plus les stratégies destinées à la promotion du tourisme interne dans le pays.

Toutefois au Maroc, les dépenses que présente un citoyen en tant que touriste, n’excèdent pas les 138 dollars, avec cette participation le Maroc dispose d’un total qui égale à 32% dans les dépenses des touristes nationaux.

Quant aux Marocains Résidents à l’Etranger (MRE), ils participent dans les revenus touristiques avec un bon pourcentage, en effet seul leur hébergement dans les établissements hôteliers et touristiques classés, a dépassé +8,4% dans la période 2010-2019, en revanche le tourisme récepteur a enregistré +2,3%, soit un chiffre 7,8 millions de nuitées, représentant ainsi une moyenne de 2,2 nuitées par touriste contre 3,1 pour les non-résidents, rapporte le Policy brief.

Articles similaires

Quelles sont les destinations nationales les plus radieuse pour les touristes au Maroc ?

La répartition des touristes dans le royaume est canalisée dans 3 principales coins, en l’occurrence les régions de Marrakech-Safi, Souss-Massa, qui attirent la grande part des visiteurs externes, et Tanger-Tétouan-Al Hoceima, qui détient par contre une attractivité remarquable chez les résidents nationaux. Avec une participation déliée dans le tourisme international interne, la région de Béni Mellal – Khénifra allèche les résidents nationaux, avec un taux de 72% dans les nuitées.

Lire aussi: Tourisme: la relance est prometteuse mais les défis restent entiers

La consommation du tourisme interne et émetteur a enregistré 45 milliards de dirhams en 2019 (année de référence), sachant que le taux est passé de 5,9 points en 2010 à 32,6% en 2019. Il s’agit donc d’une augmentation qui dépasse +7,3%, explicitant ainsi une hausse par rapport au tourisme récepteur.

Mais quelle est la destination internationale privilégiée des marocain ?

Certains marocains préfèrent passer leurs vacances à l’étranger, sauf que le taux de ces touristes a connu une baisse de 0,9% depuis 2010, le taux a atteint les 2 millions de touristes en 2019, « soit 5,5% de la population totale » rappelle le rapport.

Les marocains voyageant pour motif touristique à l’étranger, préfèrent certaines destinations par rapport à d’autres. En effet les statistiques démontrent que l’Espagne attire le plus les touristes marocains avec un pourcentage de 39%, suivi de la France avec un taux de 38%.  Or le tourisme religieux, et principalement les voyages d’Omra, a enregistré 9%, le même taux connait une croissance de +9,6% depuis 2010.

Sans démarche visa, les monuments turcs fascinent les touristes marocains, cependant la destination turque a enregistré une évolution très importante dans son taux d’accueils de touristes marocains, qui a dépassé les +16,9%, soit un pourcentage de 12% des départs marocains à l’étranger en 2019.

Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page