EconomieLe Site Info

les 10 fonctions les plus demandées au Maroc

Selon le récent baromètre de Rekrute, le secteur Informatique a enregistré une croissance de 147%, en termes d’annonces diffusées, en avril 2022, par rapport à la même période en 2021. Détails. 

Au terme du mois d’avril 2022, le secteur informatique a été le plus grand employeur. C’est ce que révèle le baromètre mensuel de ReKrute qui analyse les tendances du marché de l’emploi. Selon le rapport, ce secteur a représenté 33% des offres d’emploi diffusées sur le marché, contre 11% en avril 2021, ce qui équivaut à un triplement de son appétit en une année.

Ce boom d’offres d’emplois de l’informatique reflète également l’important dynamisme de ce secteur dont les annonces diffusées ont bondi de 147%, contre 140 % pour le secteur bancaire qui arrive en seconde position, en termes de croissance des offres d’emploi.

En effet, le secteur bancaire a assuré une hausse de sa 140% de sa demande, et a enregistré une croissance de 12% sur ses offres d’emploi diffusées en avril 2022, alors que ce ratio n’était que de 5% à la même période en 2021.

Les 10 fonctions les plus demandées
Dans le détail des fonctions les plus demandées en avril 2022, Rekrute présente dans son baromètre le Top 10 composé des fonctions Informatique-électronique, Métiers du call center, gestion-comptabilité, Métiers de la banque, vente-export, RH/personnel-formation, Gestion de projet-études-R&D, Production-qualité-sécurité-maintenance, Achats-supply chain, et Méthodes-process-industrialisation.

Le cabinet de recrutement et de conseil note aussi que les métiers de l’Informatique-électronique ont représenté 37% des fonctions les plus demandées. De leur côté, les fonctions de la Gestion-comptabilité-finance et de la Banque ont doublé leur demande par rapport à avril 2021, pour se partager le 3è rang, avec 5% de l’ensemble de la demande, en avril 2022.

Rekrute souligne, par ailleurs, que les métiers de la Banque ont gagné trois points depuis avril 2021, cette fonction était classée 7e. De leur côté, les Télécoms-réseaux ont cédé leur place dans le classement des métiers en forte demande alors que cette fonction était 5è en avril 2021. Le top 3, par contre, est resté inchangé, entre avril 2021 et avril 2022.

Le secteur informatique performe
En avril 2022, le secteur de l’Informatique a performé à travers une croissance de 11%. Il est ainsi passé de 654 postes ouverts en avril 2021, à 726 postes ouverts en avril 2022. Rekrute note que les fonctions Informatique-électrique, Gestion de projet, RH et formation sont en forte demande dans le secteur informatique.

En effet, la fonction Informatique/électronique domine le classement avec 91% des postes ouverts en avril 2022, suivant ainsi la même tendance que l’année dernière. «Ce qui a distingué le mois d’avril de cette année, c’est la présence des métiers de gestion de projet et de recherche et développement qui sont classés 2e. La fonction RH est toujours en 3e position, comme en avril 2021», explique-t-on dans ce sens.

En outre, sur la période étudiée par le baromètre, les recruteurs sont toujours à la recherche de profils informaticiens matures (de 3 à 5 ans 34%, de 5 à 10 ans 29%). Toutefois, les recruteurs ont aussi porté un intérêt particulier aux candidats ayant de 1 à 3 ans d’expérience (22% en avril 2022 vs 13% en avril 2021), au détriment des débutants qui ne représentent que 12%.

Pour ce qui est du niveau d’études, le secteur informatique mise de plus en plus sur les cadres diplômés. 79% des profils demandés en avril doivent avoir un niveau Bac+5.

Bac+5, le niveau d’études le plus demandé
Rekrute affirme dans son analyse que le niveau d’études Bac+5 représente 30% de l’ensemble de la demande du marché de l’emploi. Néanmoins, la différence est claire par rapport à avril 2021, car la demande des Bac+5 a doublé.

Pour sa part, le niveau bac est classé 3e, avec 15% de l’ensemble des niveaux d’études les plus demandés. Pour ce qui est de l’expérience demandée, les recruteurs préfèrent en l’occurrence les candidats ayant entre 1 et 3 ans d’expérience.

En effet, la demande de cette catégorie a augmenté de six fois par rapport à la même période en 2021, au détriment des débutants qui n’ont représenté que 30% en avril 2022. Rappelons que ces derniers représentaient 60% pendant la même période en 2021.

La catégorie de profils ayant une expérience de 3 à 5 ans, quant à elle, a renforcé sa présence en doublant sa demande.

Sanae Raqui / avec Les Inspirations ÉCO


Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page