EconomieMaroc Diplomatique

Que dépensent les touristes au Maroc ?

Le Maroc s’emploie à relancer son tourisme, durement touché par la pandémie de Covid-19. La dernière étape a été la stratégie de l’OMNT : « Maroc Terre de lumière » lancée il y a quelques semaines et qui est entrain un connaitre un succès à l’international. Cette stratégie vient après la signature d’un partenariat entre l’Office National Marocain du Tourisme (ONMT) et la Confédération nationale du tourisme (CNT) en avril.

 

« Maroc Terre de Lumière » vise à positionner le Royaume parmi les destinations les plus recherchées au monde, à accroître sa notoriété et son attractivité auprès des publics internationaux et à renforcer son image tendance, en particulier parmi les nouvelles générations de voyageurs

Ces derniers mois, les revenus du tourisme ont augmenté au Maroc, en grande partie grâce aux dépenses des touristes étrangers. Les Chinois, les clients israéliens d’origine marocaine et américains sont ceux qui dépensent le plus, selon les professionnels.

Fin mai 2022, l’arrivée de touristes a presque quadruplé par rapport à la même période de l’année dernière, passant de 501 000 à 2,3 millions de personnes, selon le Département des études et prévisions financières (DEPF).

Cette augmentation des flux touristiques observée depuis la levée des barrières et la reprise des vols internationaux a entraîné une augmentation des recettes touristiques, ce qui constitue une manne considérable pour l’économie marocaine.

Parmi ces visiteurs, certains sont de grands contributeurs au secteur, selon les professionnels, qui ajoutent que plusieurs facteurs favorisent leurs dépenses. Ainsi, les nationalités qui dépensent le plus sont : les Américains, les Israéliens d’origine marocaine et les Chinois.

La même source note que les Américains et les Israéliens semblent avoir des habitudes de dépenses similaires, et les deux économisent de l’argent quand il s’agit d’hôtels. Ils évitent les établissements de luxe au profit de souvenirs et d’artisanat. D’autre part, les touristes chinois ont des habitudes de consommation différentes, est-il précisé. Ils ont peu d’intérêt pour l’artisanat, mais dépensent de grosses sommes d’argent dans les hôtels et les restaurants.

Toutefois, les arrivées se sont réparties entre touristes étrangers (51%) et Marocains vivant à l’étranger (49%), selon le DEPF, qui a publié son rapport économique pour le mois de juin 2022. Ces tendances favorables ont été confirmées par la reprise des arrivées enregistrées en mai 2022, qui se sont élevées à 801 179 touristes, selon la même source.

Par rapport aux arrivées en mai 2019 (période d’avant la crise), le nombre de touristes arrivant aux postes frontières a augmenté de 11%, selon le DEPF.

Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page