HibapressInternational

CADRE GÉOSTRATÉGIQUE DE CONCERTATION DES PAYS AFRICAINS ATLANTIQUES: LA DÉCLARATION DE RABAT

HIBAPRESS-RABAT-MAEC

1-La 1ère Réunion Ministérielle des États Africains Atlantiques s’est tenue à Rabat, le 08 juin 2022, à l’invitation du Royaume du Maroc.

2. Les ministres ont particulièrement salué la Vision de Sa Majesté le Roi Mohammed VI pour faire de l’espace africain Atlantique, un cadre de coopération interafricaine pragmatique et opportune, ainsi que pour l’engagement du Souverain pour réactiver ce cadre géostratégique de concertation entre les pays africains Atlantiques.

3. Les ministres ont souligné que cette réunion se tient dans un contexte régional et international très particulier et plein de défis pour les pays de la région.

4. Les ministres des Etats africains Atlantiques ont réaffirmé leur ferme volonté de poursuivre le dialogue autour de principes communs, d’enjeux partagés et d’intérêts convergents en vue de faire de l’espace africain Atlantique une zone de paix, de stabilité et de prospérité partagée.

5. Reconnaissant la nécessaire recherche de convergence politique, les potentialités économiques et les défis sécuritaires partagés que recèle l’espace africain Atlantique, les ministres ont exprimé leur profonde préoccupation quant aux menaces de plus en plus complexes posées par le terrorisme, le crime transnational organisé et la piraterie maritime, l’acuité des défis environnementaux et leurs conséquences sur la sécurité alimentaire et les flux humains, ainsi que les enjeux de développement économique et humain, de compétitivité et d’attractivité.

6. Tenant compte de ces défis, les ministres ont souligné la nécessité d’agir collectivement à travers une coordination des actions sur un ensemble de thématiques stratégiques et de secteurs structurants, en vue de répondre aux impératifs de sécurité, de développement durable et de prospérité de cette zone commune.

7. Les ministres ont également souligné l’importance d’optimiser l’espace Africain Atlantique pour une gestion davantage concertée et coordonnée de la gouvernance migratoire.

8. A ce titre, les ministres ont exprimé leur plein soutien à la Conférence des États Africains Atlantiques en tant que cadre approprié pour capitaliser sur les opportunités mutuellement avantageuses de coopération, y compris avec les mécanismes régionaux, sous régionaux et inter-régionaux existants, dans le but de générer des synergies et produire des réponses efficaces et proactives aux défis de cet espace partagé, notamment à travers la désignation de points focaux dédiés à la coopération Africaine Atlantique dans le cadre de cette Conférence.

9. Les ministres ont rappelé, à cet égard, les déclarations issues des précédentes réunions ministérielles, dans le cadre de la coopération lancée depuis 2009, notamment la Déclaration de Rabat en date du 4 Aout 2009, document fondateur et de référence du Processus Africain Atlantique.

10. D’autre part, les ministres des Etats Africains Atlantiques ont affirmé que les Etats de la région ont la responsabilité première du renforcement des capacités des structures étatiques, de la Défense de l’Unité Nationale et de l’Intégrité Territoriale, en termes de Droit International.

11. Les ministres se sont engagés à poursuivre leurs échanges de coopération et de coordination appelant:
– A un dialogue politique et de sécurité axé autour des thématiques de lutte contre le terrorisme, contre la criminalité transnationale organisée dans toutes ses formes, la piraterie maritime, le trafic des migrants et les prises d’otage en mer
– A des échanges approfondis pour saisir les opportunités dans les secteurs de l’économie bleue, de la connectivité maritime, et de l’énergie ; iii) ainsi qu’à des concertations continues pour relever les défis environnementaux.

12. Pour ce faire, les ministres des Etats Africains Atlantiques ont décidé d’établir 3 groupes thématiques, chargés du dialogue politique et de sécurité, de l’économie bleue, de la connectivité maritime, et de l’énergie, et du Développement Durable et de l’Environnement.

Pour ce faire, 3 Chefs de File ont été désignés pour diriger les 3 groupes thématiques, respectivement : le Nigeria, le Gabon et le Cap Vert.

13. Les ministres des Etats Africains atlantiques ont également décidé d’instituer le processus africain Atlantique de Rabat pour le renforcement de la coopération entre les États.

14. Afin d’assurer la coordination de ces groupes et la mise en œuvre des décisions adoptées par la Conférence, les Ministres ont convenu de réactiver le Secrétariat Permanent de la Conférence, basé à Rabat (Maroc), chargé de coordonner les actions et de préparer lesréunions. Le Secrétariat Permanent agira, également, comme une plateforme d’échange sur les défis et les opportunités dans l’espace Africain Atlantique.

15. Ils ont, en outre, appelé à renforcer la coopération transatlantique avec les Etats Riverains de l’Atlantique, notamment avec les pays de l’Amérique latine.

16. Au terme de leurs discussions, les ministres des Etats Africains Atlantiques ont décidé de tenir une 2 ème réunion ministérielle des Etats Africains Atlantiques, qui aura lieu au Royaume du Maroc.

17. De même, les ministres des Etats Africains Atlantiques ont décidé de se retrouver en marge de l’Assemblée Générale des Nations Unies à New York, en septembre 2022.


Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page