ActualiteInternationalMAP ExpressPolitique

Conférence à Larache sur les derniers développements de la question du Sahara marocain

mercredi, 7 septembre, 2022 à 11:53

Larache – Une conférence sur les derniers développements de la question du Sahara marocain et le rôle des Juifs marocains dans la défense de l’intégrité territoriale du Royaume, ainsi que la contribution des autres Marocains du monde, a été organisée, mardi à Larache, à l’initiative de l’Association Moulay Abdeslam Ben Mchich pour le développement et la solidarité, en coordination avec l’Organisation de secours aux Sahraouis des camps de Tindouf.

Les intervenants à cette rencontre, qui s’est déroulée en présence de chercheurs, d’académiciens et de présidents d’instances élues, ont été unanimes à souligner que la défense de l’intégrité territoriale du Royaume est la cause de tous les Marocains, notant que la nouvelle dynamique diplomatique entreprise actuellement par le Maroc, sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI, constitue un tournant majeur dans le processus de défense de l’intégrité territoriale du Royaume, et a incité de nombreux pays influents dans le monde à adopter l’initiative marocaine d’autonomie comme la solution la plus crédible et la plus réaliste à ce conflit artificiel.

Ils ont relevé que la défense de l’intégrité territoriale du Royaume tire sa force et sa large présence de la diplomatie officielle qui a prouvé son efficacité et son fort impact, mais aussi de l’efficacité et du dynamisme des Marocains du monde, dont les juifs marocains qui placent la première cause nationale et leur amour à leur patrie d’origine au centre de leurs préoccupations.

Dans ce contexte, l’activiste sahraoui marocain, Noureddine Bellali, a souligné que la position du Maroc sur la question du Sahara marocain est “excellente, après la reconnaissance de la marocanité du Sahara par des pays influents, notamment les États-Unis, et le changement de position de l’Espagne, en plus de plusieurs résolutions du Conseil de sécurité adoptées au cours des dernières années en faveur du Maroc”, relevant que plusieurs pays du monde ont adopté la position marocaine et ouvert des consulats à Dakhla et à Laâyoune, ce qui constitue un “changement positif augurant la victoire finale”.

Concernant la récente position tunisienne, M. Bellali a assuré que “cette position ne changera en rien l’attachement des Marocains à l’intégrité territoriale du Royaume, mais elle a plongé les relations maroco-tunisiennes dans des labyrinthes inutiles, puisqu’elle constitue une position impulsive et une tentative de cacher la situation juridique et politique interne difficile du pays”, notant que les Marocains tirent leur force dans la défense de leur cause première du droit, de l’histoire et du lien affectif.

Il a estimé que le conflit artificiel autour du Sahara et les pratiques des ennemis de l’intégrité territoriale ont épuisé les pays de la région et coupé leurs relations et les liens entre leurs peuples, au moment où les peuples de la région aspiraient à jeter des ponts de coopération, soulignant que les pays qui ont des intérêts dans ce conflit en profitent au détriment des pays de la région.

Pour sa part, le président de l’Association des Juifs Marocains au Mexique, Moises Amselem El Baz, a souligné que le Maroc a toutes les preuves historiques, factuelles et géographiques qui affirment que le Sahara est marocain et restera marocain jusqu’à la fin des temps.

Il a affirmé que les juifs marocains dans le monde sont les ambassadeurs de leur pays d’origine, et qu’ils défendent fermement les causes nationales, ajoutant que la communauté juive marocaine est disposée, comme les autres Marocains, à tout faire pour défendre ces causes.

De son côté, Mohamed Cheikh Ismaili Ould Sidi Mouloud a affirmé que les liens d’allégeance et les liens historiques et ethniques entre les habitants des provinces du Sud et du Nord du Royaume, ainsi que l’amour qu’ils portent à leur patrie sont solides et sincères, notant que 52% des habitants des provinces sahraouies sont des descendants de Moulay Abdeslam Ben Mchich, enterré à Jbel Alam dans la province de Larache.

“Les camps de Tindouf sont un espace créé par l’Algérie, dans lequel elle a mis nos cousins pour les isoler du monde, et rompre leurs liens, et leur amour pour leur mère patrie et les sultans marocains”, a-t-il dit.

M. Ismaili Ould Sidi Mouloud a indiqué que le Maroc, avec toutes ses composantes, œuvre à rassembler ses fils, et la preuve en est que le peuple marocain accueille chaleureusement tous les immigrés et les rapatriés, notant que “la Marche verte a constitué un miracle à travers lequel les Marocains ont récupéré une partie de leur patrie sans armes ni violence”.

“Les pratiques des ennemis de l’intégrité territoriale du Royaume n’affectent en rien notre patrie, ni encore la position des Marocains sahraouis, et n’enlèveront jamais la marocanité du Sahara de leurs cœurs”, a-t-il conclu.

Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page