ActualiteInternationalTelquel

lancement de l’opération au port Tanger Med

Le port Tanger Med a tiré profit de la période d’arrêt forcé, en raison de la pandémie, pour apporter les améliorations nécessaires au dispositif d’accueil. Ainsi, une enveloppe budgétaire de 150 millions de dirhams (MDH) a été mobilisée pour préparer l’opération de transit, de manière à assurer la fluidité et le confort, à travers le renforcement des capacités d’accueil, de confort des voyageurs et de contrôle.

« Après ces deux dernières années marquées par la crise sanitaire, le port Tanger Med Passagers est fin prêt pour démarrer l’opération Marhaba 2022, sous la supervision de la Fondation Mohammed V pour la solidarité, et accueillir les MRE dans les meilleures conditions », a souligné le directeur du port Tanger Med passagers, Kamal Lakhmas, dans une déclaration à nos confrères de M24.

Renforcement de la flotte maritime déployée

Le responsable a précisé que la flotte maritime déployée pour les liaisons maritimes Tanger Med-Algesiras a été renforcée, pour atteindre une capacité quotidienne de transport de 40.000 passagers et 10.000 véhicules pendant les jours à fort trafic, et ce conformément aux prérogatives de la Direction de la Marine marchande.

Des navires night ferry avec une capacité de transport hebdomadaire de 20.000 passagers et 7.000 voitures ont été également mobilisés afin d’assurer les traversées en longues distances vers l’Espagne (port de Barcelone), l’Italie (port de Gênes) et la France (ports de Marseille et Sète).

Près de 1000 personnes déployées pour porter assister les MRE

Il a également fait savoir que les ressources humaines nécessaires ont été renforcées pour assurer la réussite de l’opération « Marhaba 2022 », et ce dans le respect du contexte sanitaire et la santé publique des citoyens.

Après avoir relevé que le port Tanger Med constitue la première porte d’entrée des Marocains du Monde vers le royaume, Kamal Lakhmas a estimé que plus de 1,5 million de passagers vont transiter via ce port durant cette édition, ce qui représente près de 50% du trafic passagers entre les deux rives du Détroit de Gibraltar.

« La Fondation a mobilisé, avec ses partenaires dans l’opération Marhaba, un ensemble de moyens logistiques et humains pour répondre aux attentes des MRE », a  affirmé Abdellah Omar Moussa, responsable du pôle médico-humanitaire à la fondation Mohammed V pour la solidarité

D’un autre côté, un effectif de près de 1.000 personnes comprenant les équipes de la Fondation, les assistantes sociales, les médecins, les cadres paramédicaux et les volontaires y sont mobilisés, pour être à l’écoute des MRE, les assister et leur fournir l’accompagnement et les secours nécessaires.

Abdellah Omar Moussa a noté que l’opération de transit devrait connaitre cette année une « évolution tangible » par rapport aux deux dernières années, marquées par les circonstances exceptionnelles liées à la pandémie.

Il précise que plus de 3 millions de MRE devraient regagner le Maroc via les différents points de passage maritimes, aériens et terrestres, ainsi que des milliers de voitures et d’autobus.

Il a ainsi rappelé que la Fondation dispose des espaces nécessaires pour accueillir les membres de la communauté, notamment les aires de repos Méditerranée, Jebha et Tazaghine, en plus d’une aire de repos ouverte cette année à M’diq (Smir).

L’aéroport de Rabat-Salé, ajouté aux aéroports couverts par la Fondation

Au niveau des aéroports, Omar Moussa a fait observer que la Fondation va couvrir cette année l’aéroport de Rabat-Salé. D’autres sites d’accueil opérationnels sont également aménagés dans les aéroports de Casablanca Mohammed V, Oujda Angad, Agadir Al Massira, Fès Saïss, Marrakech Menara et Tanger Ibn Battouta.

Enfin, il a conclu que la Fondation Mohammed V pour la Solidarité et tous les partenaires impliqués dans l’organisation de l’opération Marhaba, notamment les autorités locales, la Sûreté nationale, la Gendarmerie royale, les Douanes, l’Office national des aéroports (ONDA) et l’Agence nationale des ports (ANP) ont uni leurs efforts pour faciliter les procédures administratives et douanières

Ces différents corps de métier vont fournir les services administratifs, sociaux et médicaux nécessaires au profit des MRE, conformément aux actions prévues par le ministre des Affaires étrangères dans le cadre de l’opération Marhaba 2022.

(Avec MAP)

Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page