ActualiteInternationalTelquel

“Le Maroc réaffirme son adhésion effective au principe d’apprentissage tout au long de la vie”

Dans un message adressé, mercredi, aux participants à cette conférence, qui se tient sous le thème « l’apprentissage et l’éducation des adultes pour le développement durable : un agenda transformateur », le souverain a soutenu que « cet engagement s’est traduit dans les faits, par l’intégration des villes de Chefchaouen et de Benguérir, au réseau mondial des villes apprenantes, ainsi que par l’attribution au Maroc de la Chaire de l’UNESCO ».

Le roi a indiqué dans ce message, dont lecture a été donnée par le Chef du gouvernement Aziz Akhannouch, que « ces réalisations ont été rendues possibles grâce à la création par le royaume d’un Observatoire de l’apprentissage tout au long de la vie et au concours qu’il a apporté à l’élaboration des mécanismes de suivi et d’évaluation des niveaux d’apprentissages », en partenariat avec l’Institut de l’UNESCO pour l’apprentissage tout au long de la vie (UIL).

À cet égard, « nous avons toujours eu à cœur de garantir un enseignement de qualité à tous les Marocains, toutes franges sociales et toutes tranches d’âge confondues ; un enseignement qui assure l’immersion dans le monde de la connaissance et de la communication, l’insertion dans la vie active, et qui contribue in fine à l’épanouissement individuel et collectif », a poursuivi le monarque.

Mohammed VI a ensuite indiqué que le volet éducatif du Nouveau modèle de développement (NMD) « vise à favoriser un renouveau pédagogique, dans le but de doter le pays d’un capital humain à même de contribuer à son essor, en ouvrant des perspectives d’avenir prometteuses ».

Pour le souverain, l’éducation à la citoyenneté et au civisme est « au cœur du projet éducatif marocain, de soutenir les mécanismes d’éducation, de formation, d’insertion, d’accompagnement et de financement destinés aux femmes, de consolider les canaux d’éducation et de formation tout au long de la vie, en vue de renforcer les capacités de chacun ».

Insistant sur l’ »intérêt particulier » accordé « à l’enseignement destiné aux jeunes », le roi a indiqué qu’« afin d’inscrire dans la longue durée le processus d’apprentissage et de formation en faveur des jeunes, notamment ceux en situation de rupture scolaire, une initiative a vu le jour sous le nom de ‘Ecole de la deuxième chance-nouvelle génération pour l’insertion et la qualification’ qui vise à préparer et accompagner chaque jeune homme et chaque jeune femme dans le montage de leur projet professionnel individuel ».

« C’est dans le même cadre que s’inscrit le Programme national de promotion du processus d’alphabétisation qui bénéficie à un grand nombre de citoyens et de citoyennes et dont la vocation déborde le cadre strict de l’apprentissage de la lecture et de l’écriture et vise à faciliter l’insertion professionnelle de la catégorie-cible », a conclu le monarque.

(avec MAP)

Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page