Le Sénégal réitère son soutien au plan d’autonomie, « le cadre approprié » pour résoudre la question du Sahara marocain

mardi, 18 octobre, 2022 à 21:57

Nations Unies (New York) – Le Sénégal a réaffirmé, à New York, son soutien à l’initiative marocain d’autonomie “qui reste le cadre approprié” pour résoudre le différend régional autour du Sahara.

“L’initiative d’autonomie avancée proposée par le Maroc reste, pour ma Délégation, le cadre approprié conforme au droit international, à la Charte des Nations unies et aux résolutions du Conseil de Sécurité et de l’Assemblée générale de l’ONU”, a souligné la représentante du Sénégal devant les membres de la 4è Commission de l’Assemblée générale des Nations Unies.

Elle a également réitéré le soutien de son pays en faveur d’une solution politique définitive, juste, durable et mutuellement acceptable au différend régional du Sahara marocain, par le biais d’un processus mené sous les auspices exclusifs des Nations Unies, sur la base des résolutions adoptées par le Conseil de Sécurité depuis 2007.

La diplomate sénégalaise a exhorté toutes les parties à rester mobilisées dans la dynamique constructive insufflée par les deux tables rondes de Genève, en faisant preuve de réalisme et d’esprit de compromis, pour assurer l’aboutissement du processus politique engagé par les Nations Unies, tout en saluant les efforts de relance de ce processus politique entrepris par l’Envoyé personnel du SG de l’ONU pour le Sahara, Staffan de Mistura se traduisant par des visites auprès des parties prenantes depuis janvier 2022.

“Mon pays encourage cette démarche inclusive et lui réitère ses meilleurs vœux de succès”, a-t-elle dit.

Par la même occasion, la représentante du Sénégal a salué les avancées accomplies par le Maroc dans les provinces du Sud, notamment en matière de promotion des droits de l’homme et de la démocratie ainsi que les efforts considérables déployés pour favoriser le développement économique et social du Sahara marocain tout en assurant l’autonomisation de ses populations, relevant que ces avancées et ces efforts ont fini de témoigner de la volonté du Royaume de résoudre ce différend régional.

Elle a en outre rappelé l’ouverture le 05 avril 2021 par son pays d’un Consulat général à Dakhla pour marquer son soutien aux efforts du Maroc dans cette région.

La délégation du Sénégal s’est également réjouie de la participation des représentants du Sahara marocain élus lors des élections marocaines du 08 septembre 2021, aux importantes rencontres et discussions que sont les sessions du Comité des 24 (C24) et les séminaires régionaux y compris celui pour le Pacifique.

“Ceci reste un signal positif qui conforte ma délégation dans son optimisme pour une issue heureuse de ce conflit”, a conclu la diplomate sénégalaise.

Continuer la lecture

Quitter la version mobile