ActualiteInternationalMaroc.maPolitique

M. Talbi Alami s’entretient avec une délégation parlementaire italienne


Le président de la Chambre des représentants, Rachid Talbi Alami, s’est entretenu, vendredi à Rabat, avec une délégation parlementaire italienne représentant l’intergroupe parlementaire de soutien au plan d’autonomie au Sahara marocain, qui effectue une visite de travail au Maroc dans le but de renforcer les relations parlementaires bilatérales et multilatérales.

Selon un communiqué de la Chambre des représentants, les pourparlers, qui se sont déroulées en présence du vice-président de la Chambre, Hassan Benomar, ont porté sur les moyens de renforcer les relations de coopération parlementaire entre le Maroc et l’Italie, et abordé nombre de questions d’intérêt commun notamment l’immigration, les énergies renouvelables et la sécurité alimentaire.

Dans son interaction avec les interventions des parlementaires italiens, M. Talbi Alami a salué l’initiative de créer un intergroupe parlementaire de soutien au plan d’autonomie au Sahara marocain en ce sens “qu’elle est née au sein du Parlement italien”.

L’Italie soutient les résolutions des Nations Unies, affirme M. Talbi Alami, faisant part de son appréciation de la position positive du gouvernement italien au sujet de la question du Sahara marocain, qui vise à trouver une solution politique à ce conflit artificiel.

Il a également indiqué que les parlementaires italiens sont pleinement conscients des mutations que connaît la région, notant que “la stabilité des pays du nord de la Méditerranée est tributaire de la stabilité des pays du sud de la Méditerranée” et que “la construction de l’avenir de l’Afrique passe incontestablement par le Maroc”.

Pour sa part, le député italien, Marco Di Maio, a exprimé, au nom de la délégation parlementaire, sa ferme volonté de soutenir les relations entre son pays et le Maroc et d’asseoir les bases d’une coopération solide entre les deux pays amis, notant que cette visite incarne la volonté de soutenir la coopération bilatérale.

M. Di Maio a également affirmé le soutien de la délégation l’accompagnant, composée de représentants de la plupart des partis qui forment le gouvernement du Premier ministre italien Mario Draghi, au changement et mutations que connaît le Maroc, ajoutant que cette visite ambitionne de renforcer les relations politiques, économiques, culturelles et de sécurité et promouvoir les rôles de la diplomatie parlementaire entre les deux pays, ce qui “revêt une grande importance pour la délégation parlementaire italienne”.

S’agissant de la question du Sahara marocain, M. Di Maio a souligné que l’intergroupe parlementaire considère que “le plan d’autonomie présenté par le Maroc est une solution sérieuse, crédible et réaliste”, ajoutant que “Nous voulons que cette position et cette conviction se consolideront chez d’autres pays du monde et nous déploierons des efforts pour y parvenir”.

Et d’ajouter que l’intergroupe parlementaire soutient le processus des Nations Unies et les efforts consentis par le Secrétaire général de l’ONU et son Envoyé personnel pour le Sahara marocain pour parvenir à une solution politique et mutuellement acceptable.

par ailleurs, le parlementaire italien a salué le rôle du Maroc dans la lutte contre le terrorisme international, notant, par ailleurs, que la coopération entre les deux pays est rehaussée par l’apport de la communauté marocaine résidant en Italie, qui joue un rôle économique majeur.

M. Di Maio a tenu à exprimer son soutien aux projets et investissements bénéfiques aux deux pays et à la coopération dans le domaine des énergies renouvelables et dans d’autres domaines.

De leur part, les membres de la délégation parlementaire italienne ont fait part de leur appréciation des réalisations accomplies par le Royaume dans tous les domaines, soulignant la nécessité de renforcer davantage le dialogue et l’action conjointe entre Rome et Rabat afin de relever tous les défis, notamment ceux inhérents aux énergies renouvelables, à la paix, à la lutte contre le terrorisme et à la sécurité alimentaire.

Un intergroupe parlementaire de soutien au plan d’autonomie au Sahara marocain, rappelle-t-on, a vu le jour le 31 mai 2022, à l’initiative de plusieurs députés et sénateurs appartenant à différents groupes politiques italiens.

L’intergroupe parlementaire comprend, de la Chambre des députés, MM, Marco Di Maio et Alessandro Alfonso Pagano en sus de Mmes Stefania Ascari et Maria Belinghieri, et du Sénat, Mme Urania Giulia Rosina Papatheu et M. Francesco Mollame.

MAP 04/06/2022

Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page