HibapressInternational

Mogherini : « L’échange entre les jeunes, pilier du rapprochement entre le Maroc et l’UE »

S’exprimant lors d’un point de presse conjoint avec le ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, à l’issue de leurs entretiens, Mme Mogherini a souligné que la poursuite de la coopération bilatérale dans le domaine des études diplomatiques est à même de renforcer les relations humaines entre les étudiants et « constituer la base d’une coopération institutionnelle solide à l’avenir ».

“Poursuivre la coopération et le partenariat avec le Maroc à travers l’institution que je préside actuellement n’est qu’une façon différente d’atteindre le même objectif, à savoir le renforcement de l’échange intellectuel entre les Marocains et les Européens”, a-t-elle ajouté.

Mme Mogherini a également indiqué que son entretien avec M. Bourita a constitué une occasion pour discuter des perspectives futures de la coopération entre le Maroc et le Collège d’Europe, notamment en matière de partage des bonnes pratiques, d’échange des étudiants avec l’Académie marocaine des études diplomatiques (AMED) et d’élaboration de projets concrets relatifs à l’échange du savoir entre les jeunes.

Mettant en exergue la qualité des relations “distinguées” entre le Maroc et l’UE, elle a fait savoir que son entrevue avec M. Bourita a pour but d’impulser une plus grande dynamique pour la mise en oeuvre des deux conventions de partenariat signées entre le Maroc et le Collège d’Europe en 2020, portant sur l’accès des étudiants marocains à cette institution.

A cet égard, Mme Mogherini a relevé l’intérêt accru que suscite le Collège d’Europe auprès des étudiants marocains, désireux de connaître de près les mécanismes de fonctionnement de l’UE.

De son côté, M. Bourita a salué les grands efforts déployés par Mme Mogherini au service du renforcement des relations de coopération entre le Maroc et l’UE, estimant qu’elle a contribué grandement à la dynamique ayant marqué la coopération bilatérale durant les dernières années.

“L’engagement personnel de Mme Mogherini vise à faire de cette relation un exemple à suivre en ce qui concerne les liens de voisinage avec l’UE”, a-t-il déclaré, soulignant que la formation au sein de l’institution académique consolide les dimensions humaines de cette relation.

La présence de Mme Mogherini à la tête du Collège d’Europe offre l’occasion de poursuivre le renforcement de ces relations distinguées, cet établissement touchant à des domaines essentiels intéressant les jeunes et l’enseignement, deux volets principaux pour encourager le rapprochement entre les priorités de l’UE et le Nouveau modèle de développement du Maroc, a dit le ministre.

Par ailleurs, M. Bourita a évoqué lui aussi le fort intérêt porté par les étudiants marocains pour le Collège d’Europe, estimant qu’il s’agit d’un processus consistant à tisser des liens et renforcer les relations entre les institutions européennes et les pays proches politiquement et géographiquement de l’UE, à l’instar du Maroc.

Le ministre a également indiqué que cet entretien a offert l’occasion de renforcer les liens entre le Collège d’Europe, d’une part, et l’AMED et la diplomatie marocaine en général, de l’autre part.

A noter que la visite de travail effectuée par Mme Mogherini au Maroc constitue sa première visite du genre en dehors de l’UE en tant que rectrice du Collège d’Europe.


Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page