ActualiteInternationalTelquel

une nouvelle plateforme pour la vente des ovins et caprins

My ANOC est une plateforme créée par l’Association nationale ovine et caprine (ANOC) pour la vente en ligne par les éleveurs des ovins et caprins membres de l’Association, et permet aux consommateurs de se procurer des ovins ou caprins sans avoir à se déplacer, avec un service de livraison au niveau national. Elle permet ainsi un contact direct entre l’éleveur et le consommateur, minimisant ainsi le problème de multitude des intermédiaires. Elle est également destinée aux opérateurs des viandes rouges (bouchers et chevillards) qui souhaitent acheter des animaux avec des caractéristiques bien déterminées.

S’inscrivant en droite ligne avec l’objectif de transformation digitale du secteur, en l’occurrence à l’échelle des opérateurs, des agro-écosystèmes et à la parcelle, et à différents niveaux de la chaîne de valeur des filières agricoles, dans le cadre de la stratégie Génération Green 2020-2030, cette application permettra d’accroître les ventes des petits ruminants au niveau national à l’horizon de 2030.

La plateforme permet aux acheteurs de visualiser les produits disponibles à la vente avec leurs caractéristiques (race, poids, âge…) et de consulter les données des éleveurs en ligne avec la possibilité de faire des recherches avancées multicritères.

S’exprimant à cette occasion, Mohammed Sadiki a affirmé que cette application permettra aux éleveurs de vendre les ovins sans intermédiaires, et aux consommateurs d’avoir un large éventail de choix en matière de races et de prix, sans devoir se déplacer aux marchés, parfois mal organisés.

En outre, il a souligné que cette initiative, qui concerne les éleveurs relevant de l’association, donnera une impulsion à la structuration de la chaîne de production d’ovins et caprins, et de viande rouge en général à l’échelle nationale, notant qu’elle fait partie des objectifs de la stratégie de développement agricole à l’horizon 2030 “Generation green”.

Une aubaine pour les consommateurs

Par ailleurs, le ministre a indiqué que l’offre pour l’Aïd cette année est estimée à près de 8 millions de têtes, face à une demande qui ne dépasse pas les 5,6 millions, avec des prix au même niveau que ceux de l’année précédente.

Pour sa part, le président de l’ANOC, Abderrahmane Mejdoubi a relevé que cette plateforme digitale était en cours d’élaboration pendant deux ans, en partenariat avec le ministère de l’Agriculture, l’ENSA d’Oujda, l’association “soft center”, ajoutant qu’elle intervient en tant qu’alternative suite à la dégradation du secteur à cause de la pandémie. Et de soutenir : “MyANOC nous permet de commercialiser nos produits.” L’application serait d’une grande importance pour les consommateurs qui pourront choisir leurs ovins, selon plusieurs critères avec la livraison.

Par rapport aux éleveurs et agriculteurs, cette plateforme permettra de s’ouvrir sur le monde du numérique et de la digitalisation, devenus une nécessité dans le monde du XXIe siècle.

(avec MAP)

Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page