ActualiteInternationalLe360Sport

Walid Regragui, un profil atypique, à la tête des Lions de l’Atlas

Aujourd’hui, le feuilleton Regragui entre dans le vif du sujet: mener le gigantesque chantier qu’est le redressement de la sélection marocaine à quelques semaines de la Coupe du Monde 2022.

Si le football était une série télé –et il en prend souvent l’allure–, le feuilleton Walid Regragui aurait connu, mercredi 31 août, l’épilogue de son premier épisode. Au Complexe Mohammed VI de football, devant un impressionnant parterre de journalistes et d’officiels, Fouzi Lekjaa s’est présenté en conférence de presse pour entériner la prise de fonction officielle de l’ancien international marocain.

Tout sourire, le président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF) ne cachait pas sa satisfaction. Et pour cause. Attendue depuis plusieurs mois, l’arrivée de Regragui à la tête des Lions de l’Atlas a longtemps fait l’objet de toutes les rumeurs et de toutes les spéculations. 

Auteur d’un parcours éclatant avec le Wydad (champion de Botola et vainqueur de la Ligue des Champions), Coach Walid était certes le premier choix des dirigeants de la FRMF, mais pas le seul. L’instance dirigeante du football vert et rouge a contacté d’autres entraîneurs pour le poste.

Et aujourd’hui, le feuilleton Regragui entre dans le vif du sujet: mener le gigantesque chantier qu’est le redressement de la sélection marocaine à quelques semaines de la Coupe du Monde 2022.

Fouzi Lekjaa n’a d’ailleurs pas manqué de préciser la mission à court terme du coach de 46 ans: «C’est notre deuxième qualification consécutive pour la Coupe du Monde. Nous n’irons pas faire de la figuration». 

Regragui n’en est pas à son premier challenge, mais celui-ci a une saveur bien particulière: «Je n’ai pas eu la chance de disputer le Mondial en tant que joueur. Dieu me l’a permis en tant que coach. Aujourd’hui, n’importe quel Marocain qui dispose d’un passeport vert peut prétendre à une place en sélection. Bien sûr, c’est la performance et l’équilibre du groupe qui priment, mais rien n’est attitré et les cartes sont redistribuées».

Un travail de «sergent recruteur» qu’il a déjà bel et bien entamé. Regragui a contacté quelques joueurs avant de dresser sa liste pour le prochain rassemblement de septembre. D’ailleurs certains évoluant en Ligue 1 auraient annoncé à leur entourage leur volonté de jouer pour la sélection marocaine. Un simple hasard? Difficile à croire…

Et si c’était plutôt la «méthode Regragui» qui commençait à prendre forme? Une recette mêlant ses qualités de meneur d’hommes, de leader et sa notoire proximité avec ses joueurs (hérités de son passé de joueur et d’entraîneur de clubs), à son nouveau statut de sélectionneur– chasseur de têtes? Tout cela en fait en tout cas un profil atypique, surtout comparé à ceux de ses prédécesseurs. 

Surtout, Regragui est un homme de défis qui a, jusqu’à présent, réussi toutes ses «missions commando». En 2014, il atterrit au FUS, un club tout sauf facile. Au terme des 6 années passées dans la capitale, il remporte une Coupe et un championnat. Rebelote avec le club qatari d’Al-Duhail, grand club aux petits résultats, qu’il rejoint au plus fort de la crise. Docteur Regragui remet le patient sur pied, et termine la saison comme champion. Enfin, avec le Wydad, il signe le doublé championnat-Ligue des Champions.

Cette belle série se poursuivra-t-elle avec le Maroc? Son premier objectif sera de composer aussi vite que possible un noyau dur de joueurs autour duquel se construira progressivement une équipe nationale solide. On pourra juger sur pièce dès ses deux premiers matchs en rouge et vert, les rencontres en amical qui opposeront dans quelques jours le Maroc au Chili et au Paraguay. Avant le vrai test qu’est le Mondial 2022. On croise les doigts…


Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page