Aujourd'hui le MarocEconomie

37 millions DH pour un hub des métiers de l’automobile à Casablanca

Fruit de la coopération maroco-coréenne

Le secteur de l’automobile au Maroc sur sa lancée. Son écosystème continue de s’agrandir dans le pays avec l’implantation de plusieurs entreprises internationales attirées par les opportunités d’investissement offertes. Ce qui nécessite un capital humain formé et avisé des nouveautés dans le secteur. Pour accompagner cette dynamique, un certain nombre de formations ont été mises en place afin de renforcer les compétences et connaissances des ressources humaines qui se destinent aux métiers de l’automobile. Dans cet esprit, le ministère de l’inclusion économique, de la petite entreprise, de l’emploi et des compétences planche actuellement sur la réalisation d’un hub center dédié aux métiers de l’automobile dont la réalisation nécessitera un budget de 37 millions de dirhams (HT). Fruit de la coopération marococoréenne, ce centre aura pour vocation la formation et la mise à niveau des compétences de formateurs.

Agencement du projet

Le ministère de l’inclusion économique, de la petite entreprise, de l’emploi et des compétences vient de lancer un concours architectural pour la conception et le suivi des travaux de construction de ce projet qui sera implanté à Casablanca sur une superficie totale de 7.900 mètres carrés et devra s’étendre sur 4.753 mètres carrés. Le terrain retenu est situé à la province de Médiouna à Tit Mellil. Cette démarche vise à améliorer les pratiques des acteurs de la formation pour mieux correspondre aux orientations nationales dans la formation professionnelle.

L’objectif étant aussi d’améliorer la qualité des programmes et renforcer les aptitudes techniques et pédagogiques des formateurs d’EFTP (enseignement et formation technique et professionnelle) dans les secteurs émergents, notamment les NTIC ou encore l’aéronautique à travers la mise en place d’un système d’amélioration des compétences techniques des enseignants de la formation professionnelle, l’invitation et la formation locale de managers et maîtres enseignants ou encore le partage d’expérience dans le cadre de la coopération avec d’autres pays. Ce centre abritera des ateliers workshop pour les pôles automobile, mécanique et automatisation.

L’atelier automobile (808 mètres carrés pour une capacité de 30 personnes) comprend un workshop de voitures hybrides étalé sur 373 mètres carrés, une salle des système IDRC/RCS (140 mètres carrés), un workshop de voitures électriques BCM (210 mètres carrés) et une salle de stockage (85 mètres carrés). L’espace mécanique sera installé pour sa part sur une superficie de 512 mètres carrés pour 40 personnes et abritera, entre autres, un workshop d’usinage C/N, un workshop de mesure 3D ou encore une salle de réparation des matériaux. De son côté le pôle automatisation (892 mètres carrés) devra intégrer, entre autres, un workshop des systèmes automatisés et un workshop de robot. Ce pôle est d’une capacité de 48 personnes.

Un établissement axé sur la technologie et la durabilité

Esthétiquement, ce projet mise sur l’innovation et l’originalité qui veut que le bâtiment soit un véritable intégrateur de technologies. «Dans cette optique, les principes d’aménagement et de traitement proposés doivent avoir un impact profond sur les formes et l’agencement des espaces et doivent dégager des ambiances et des espaces harmonieux», explique le département de la formation professionnelle relevant du ministère de l’inclusion économique, de la petite entreprise, de l’emploi et des compétences.

A l’intérieur, un fonctionnement optimal avec des espaces lisibles et des flexibles adaptables à des configurations diverses. Il s’agit aussi de disposer de bâtiments évolutifs, capables d’absorber toute augmentation des effectifs ou réorganisation des blocs. Mais ce n’est pas tout. Ce hub center devra intégrer dans sa conception l’efficacité énergétique et le développement durable. La finalité étant de doter cet espace d’une empreinte écologique où l’utilisation des énergies renouvelables, le recyclage et la valorisation des déchets, l’usage rationnel des eaux usées et de pluie ainsi que les espaces verts sont pris en considération.


Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page