Aujourd'hui le MarocEconomie

Agriculture 4.0 : Une feuille de route stratégique dans le pipe

La transformation digitale du secteur en marche

La technologie offre «une large gamme d’outils performants tout au long de la chaîne de valeur agricole pour améliorer la planification des campagnes agricoles, la gestion efficace des intrants et des ressources, la productivité, la qualité et la compétitivité».

A l’ère du tout digital, le secteur agricole connaît une profonde mutation. Satellites, robots, drones, capteurs, data… la technologie révolutionne le secteur et promet de booster ses performances. Dans ce contexte, le ministère de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts planche sur l’élaboration d’une feuille de route stratégique pour la transformation digitale dans le secteur agricole au Maroc.
«Partant du constat que la transformation digitale est un élément central de gestion efficiente et que la technologie offre aujourd’hui une large gamme d’outils performants, tout au long de la chaîne de valeur agricole et agroalimentaire pour améliorer la productivité, la qualité et la compétitivité et par conséquent constituer un relais de croissance pour le secteur agricole, le lancement de l’étude constitue une étape cruciale de la réflexion stratégique qui permettra de doter le secteur d’une vision intégrée pour une transformation digitale réussie du secteur agricole (administration, profession et exploitations agricoles)», indique le département de l’agriculture.

Il faut dire que la technologie offre «une large gamme d’outils performants tout au long de la chaîne de valeur agricole pour améliorer la planification des campagnes agricoles, la gestion efficace des intrants et des ressources, la productivité, la qualité et la compétitivité», argumente la même source citant la multitude d’outils intelligents et de solutions techniques de précision utilisés comme les satellites et les drones imageurs (qui permettent de cartographier les paramètres biophysiques des cultures), les robots agricoles à champs, les engins autoguidés, les tracteurs autonomes, les sondes et capteurs fixes au niveau du sol (servant à mesurer la température et l’humidité), l’étable connectée (à travers l’utilisation de trayeuses automatiques et la fourniture automatique de ration alimentaire adaptée), les ruches intelligentes, la data –drivers logiciels ainsi que les services d’aide à la décision. Les détails.

Diagnostic

Les nouvelles technologies ont déjà leur place dans le secteur agricole au Maroc. Elles sont de plus en plus utilisées, notamment dans la production agricole et agro-industrielle générant, selon le département de l’agriculture, des impacts positifs sur les performances économiques. «L’évolution de l’écosystème des nouvelles technologies de l’information et de l’innovation mobilise les leaders dans le domaine. Ces acteurs innovent en mettant sur le marché des solutions utilisant l’imagerie satellitaire, la communication sans fil, les objets connectés, l’intelligence artificielle», explique la même source.
Sur le plan organisationnel, le département de l’Agriculture a mis en place la «Direction des systèmes d’information (DSI)» pour intégrer davantage le digital dans cette dynamique. Il a également mis sur pied plusieurs systèmes d’information comme le système de recensement général de l’agriculture, le système des aides et des bonifications agricoles (SABA), le système d’information géographique (SIG) agricole, le système StatAgri pour la gestion des statistiques agricoles, le système de suivi des prix du marché (ASAAR), le système de veille et de suivi des marchés internationaux au niveau de Morocco Foodex ou encore le système national de suivi de la campagne agricole et de prédiction agro-météorologique des récoltes céréalières (CGMS-Maroc).

Le département de l’Agriculture rappelle aussi que plusieurs solutions technologiques ont été adoptées par ses partenaires institutionnels pour améliorer la qualité des services fournis aux professionnels de l’agriculture et de l’agro-industrie à travers notamment les sites e-commerce (mis en place par l’Agence pour le développement agricole pour assurer une large commercialisation des produits de terroir de l’agriculture solidaire), les imageries satellitaires et la digitalisation du patrimoine cartographique (utilisé par l’Agence nationale de la conservation foncière, du cadastre et de la cartographie) et le réseau de formation, de recherche, de conseil et de communication (ARDNA).

Vers un plan d’action détaillé

Les multiples opportunités offertes par le digital permettent à l’agriculture de franchir un nouveau cap.
Dans ce sens, l’élaboration d’une feuille de route stratégique pour le développement de la digitalisation passerait par la définition des axes d’orientation de la stratégie de digitalisation du secteur agricole et l’établissement d’un plan d’actions détaillé qui comprend une description des programmes, sous-programmes, projets, mesures et leviers prioritaires pour atteindre les objectifs, les cas d’usage prioritaires, les fondements technologiques, les parties prenantes, le modèle organisationnel, le leadership, la gouvernance ou encore le calendrier de mise en œuvre.
Il s’agit aussi de déterminer des projets structurants ou cas d’usage prioritaires, en lien avec la stratégie Génération Green et à fort impact.
Cette démarche inclut également la détermination des modalités d’intégration du secteur privé, notamment les startups, la profession et les institutions de recherche, de formation et de conseil agricole dans le processus de la transformation digitale.


Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page