ActualiteAujourd'hui le Maroc

Conservation foncière : Un nouveau système d’information pour l’ANCFCC

Afin de simplifier le parcours-utilisateur

L’Agence nationale de la conservation foncière et de la cartographie poursuit sa transformation numérique. Actuellement, elle s’attèlle sur la refonte de son système d’information. Il s’agit de faciliter l’accès aux données foncières et cadastrales, améliorer la qualité des produits et services rendus à l’usager en s’appuyant sur une infrastructure technique plus performante, notamment en utilisant les nouvelles technologies.

L’objectif étant également d’optimiser et de revoir le processus métiers pour «une intégration fluide et efficace». «Le développement futur de l’ANCFCC est aujourd’hui freiné par la complexité de son système d’information. En effet, celui-ci dispose d’un nombre d’applications de plus en plus important qui ne sont pas interconnectées, destinées à des utilisateurs de plus en plus variés, qu’ils utilisent depuis des plates-formes matérielles de plus en plus diverses», explique l’Agence nationale de la conservation foncière et de la cartographie. Et de poursuivre : «Les services de l’ANCFCC disposent souvent d’une multitude de bases de données fonctionnant avec une technologie obsolète, plusieurs référentiels sur des plates-formes hétérogènes».

A cela s’ajoutent les différentes limites de l’actuel système conduisant à l’alourdissement des procédures. Afin d’améliorer les performances de l’Agence, celle-ci développe donc un nouveau système d’information qui devra, entre autres, développer des outils d’aide à la décision permettant à l’ensemble des acteurs de tirer parti des données et des informations organisées à haute valeur ajoutée, telles que les indicateurs de performance. Il doit aussi répondre aux orientations stratégiques de développement de l’ANCFCC, garantir un meilleur échange avec les partenaires de l’Agence et assurer un traitement efficace des demandes des usagers.

Le nouveau dispositif numérique permettra d’optimiser la dématérialisation et l’usage documentaire afin de remplacer les tâches récurrentes par des traitements automatisés. Cette démarche inclus l’utilisation des technologies modernes et évolutives. A travers ce projet, l’Agence espère réaliser un gain de temps pour une plus grande autonomie des utilisateurs. Cette nouvelle solution digitale assurera une meilleure traçabilité en temps réel des données ainsi que le suivi et l’état d’avancement des activités des différentes directions et exploitations d’informations qu’elles produisent. Il faut dire que l’Agence nationale de la conservation foncière, du cadastre et de la cartographie assure l’immatriculation de la propriété foncière, la publicité et la conservation des droits réels et des charges foncières affectant les propriétés immatriculées ou en court d’immatriculation.

Elle a pour mission, entre autres, d’établir les plans cadastraux dans le cadre de l’immatriculation foncière, la centralisation et la conservation des documents topographiques et photogrammétries établis par les administrations, les collectivités locales et les établissements publics. En termes d’organisation, l’ANCFCC dispose de trois directions métiers, à savoir la conservation foncière, le cadastre et la cartographie. Au total, les directions de la Conservation foncière et du cadastre gèrent des services extérieurs, soit 81 conservations foncières et 71 services de cadastre répartis à travers le Maroc.


Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page