ActualiteAujourd'hui le Maroc

Dakhla-Oued Eddahab et Guelmim-Oued Noun seront dotées de Schémas régionaux du littoral

Selon le ministère de la transition énergétique et du développement durable, le littoral au Maroc s’étend sur 3.500 km de côtes.

Riche en biodiversité marine et terrestre et en ressources halieutiques et paysagères, il constitue un lieu sensible avec de nombreux enjeux économiques et sociaux et représente un patrimoine écologique et environnemental riche et varié.
Cet espace fournit les ressources à la base de diverses activités économiques (sylviculture, pêche, activités pastorales et forestières, etc.), ce qui explique la concentration humaine et urbanistique, de plus en plus accrue, soutenue et dense sur ces espaces et conduit irrémédiablement à l’accroissement des pressions anthropiques, des effets extrêmes des changements climatiques et des conflits d’usage de ce territoire fragile.
En effet, les pressions qu’il subit (constructions sur les cordons dunaires, pollutions de tout genre, surexploitation des ressources, etc.) sont dues aux diverses activités qui s’y développent (tourisme, pêche, exploitation des ressources géologiques, agriculture, industrie, etc.), souvent incompatibles avec la préservation de son environnement, en l’absence de plans d’aménagement, de valorisation et de préservation adaptés.

Dans le cadre des actions visant la préservation du littoral, deux textes juridique et réglementaire ont été adoptés en 2015, à savoir la loi 81-12 relative au littoral (publiée au Bulletin officiel N°6404 en date du 15 octobre 2015), le décret n°2-15-769 qui a été publié en date du 7 janvier 2016 et qui a permis de mettre l’accent sur la composition, les compétences et les modalités de fonctionnement de la commission nationale de gestion intégrée du littoral et des commissions régionales de gestion intégrée du littoral ainsi que sur les modalités d’élaboration du Plan national du littoral (PNL) et des schémas régionaux littoraux.
Conformément aux dispositions des articles 6 et 7 de la loi 81-12 relative au littoral, les Schémas régionaux du littoral (SRL) doivent être élaborés par l’autorité gouvernementale chargée de l’environnement comme précisé dans l’article 16 du décret n°2-15-769 et ce en tenant compte des objectifs et orientations du PNL conformément aux dispositions du décret n°2.21.965 portant approbation dudit Plan national du littoral (PNL).

Dans ce sens, la direction de l’observation, des études et de la planification du département du développement durable relevant du ministère de la transition énergétique et du développement durable a lancé récemment en tant que maître d’ouvrage un appel d’offres pour élaborer les schémas régionaux du littoral en deux lots, de deux régions, en l’occurrence celles de Dakhla-Oued Eddahab et de Guelmim-Oued Noun.

Pour chaque lot, l’étude a pour objet de : fixer les orientations fondamentales de l’aménagement, de la protection et de la mise en valeur du littoral, au regard de la vocation générale des différentes zones et notamment les zones affectées au développement industriel et portuaire, aux cultures marines et aux activités de loisir, préciser les mesures de protection des écosystèmes du milieu marin et terrestre, et déterminer les vocations des différents secteurs de l’espace maritime et les principes de compatibilité applicables aux usages correspondants.


Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page