Aujourd'hui le MarocEconomie

Dans le cadre des marchés publics : Changements en vue pour le système d’agrément des bureaux de conseil et d’ingénierie

[ad_1]

Dans le cadre des marchés publics  : Changements en vue pour le système  d’agrément des bureaux de conseil et d’ingénierie

La direction des affaires techniques et des relations avec la profession relevant du ministère de l’équipement et de l’eau vient de lancer une étude pour l’évaluation du système actuel d’agrément des personnes physiques ou morales exécutant des prestations d’études et de maîtrise d’œuvre et proposition de scenarii pour la réforme dudit système.

«Le système actuel d’agrément des bureaux de conseil et d’ingénierie (BCI) ainsi établi a confirmé depuis sa mise en application en 2000 son objectif, notamment en ce qui concerne l’accessibilité des BCI aux appels d’offres relatifs aux présentations d’études, de maîtrise d’œuvre et d’assistance. Aussi, ledit système a permis d’organiser l’ingénierie nationale autour de BCI structurés, couvrant tous les secteurs socio-économiques et maîtrisant les technologies les plus complexes», indique le ministère de l’équipement et de l’eau. Néanmoins, l’application de ce système a dévoilé certains dysfonctionnements liés notamment à son mode opératoire.

Par conséquent, le projet lancé vise à renforcer le rôle de ce système en tant que l’un des moyens puissants d’actions sur le développement compétitif de l’ingénierie nationale et pour l’amélioration de sa capacité d’intervention. Actuellement, 17 domaines d’activités sont concernés par ce dispositif géré par le ministère chargé de l’équipement. Il s’agit de l’hydraulique urbaine; les routes, les autoroutes, le transport; les ouvrages d’art ; les barrages ; les travaux maritimes et fluviaux; les travaux du génie de défense à caractère spécifique; les études agricoles; l’industrie et énergie; les études générales; le calcul de structures pour bâtiments à tous usages; le courant fort et courant faible pour bâtiments à tous usages; les réseaux des fluides pour bâtiments à tous usages ; la voirie, les réseaux d’assainissement et eau potable; réseaux d’électricité basse et moyenne tension, réseaux téléphoniques et éclairage public; l’étude d’impact sur l’environnement ; la géologie, la géophysique, hydrologie, hydrogéologie et la sécurité contre les incendies dans les constructions.

Cette démarche vise à définir le champ d’application des BCI à travers les différentes phases des projets et des systèmes avec ses différentes composantes (conseil, ingénierie, expertise, formation, audit, évaluation, assistance technique), dresser un état des lieux et faire un diagnostic du système actuel, évaluer l’adéquation de l’offre des opérateurs en conseil et en ingénierie du secteur et la demande relative aux besoins du secteur en ressources humaines qualifiées ainsi que les profils de formation et établir de nouveaux objectifs qui constitueront le nouveau cadre de la refonte du système actuel découlant eux-mêmes d’une nouvelle vision et stratégie de développement de l’ingénierie nationale à mettre en exergue selon les orientations du contrat programme liant l’État au secteur. Les scenarii proposés devraient aboutir à un nouveau système d’agrément performant en phase avec les orientations stratégiques du secteur du conseil et de l’ingénierie et la cohérence avec le nouveau modèle de développement du Maroc, le contrat programme BTP, notamment en ce qui concerne les mesures stratégiques comme la visibilité et l’innovation, explique la même source.

Dans le même sens, les objectifs fixés englobent également les critères d’octroi d’agrément qui doivent être «proportionnés, objectifs et non discriminatoires, pertinents, précis et ancrés dans la réalité socio-économique nationale, et en adéquation avec la capacité et les compétences techniques des BCI installés au Maroc», relève la même source. Les changements en vue incluent aussi le mode de gouvernance du système avec de nouveaux mécanismes possibles pour améliorer le système actuel.


Continuer la lecture

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page